La restauration scolaire

Chaque école ou groupe scolaire public de Nancy bénéficie d’au moins un restaurant scolaire ! Près de la moitié des enfants scolarisés dans les écoles publiques déjeunent ainsi dans l’une des 35 cantines de la ville.

Téléchargez les menus

Près de la moitié des enfants scolarisés dans les écoles publiques de la Ville déjeune dans un des 35 restaurants scolaires.

La pause méridienne est de 2h pour permettre aux enfants de déjeuner de manière apaisée, autour d’un repas de qualité et de bénéficier d’animations adaptées à ce temps de pause. La détente et le plaisir sont assurés pour bien démarrer un après-midi studieux !

Durant le temps du déjeuner, les enfants sont encadrés par une équipe d’animateurs diplômés Bafa qui leur propose avant ou après le repas des activités telles que des jeux de société, des travaux manuels, de la lecture ou encore des jeux de cour… 

L’inscription

Si vous souhaitez inscrire votre enfant, qui doit être âgé de plus de 3 ans, à la restauration scolaire (l’inscription est obligatoire), rendez-vous avec un justificatif de droits (attestation Caf) permettant d’établir le tarif des repas :

Un formulaire d’inscription vous sera remis. Vous souscrivez un abonnement pour l’année scolaire portant sur un ou plusieurs jours de la semaine. En cas de difficultés passagères ou de situations exceptionnelles, l’accueil de l’enfant au restaurant scolaire peut être adapté. Les dossiers sont étudiés au cas par cas.

Les tarifs de la restauration scolaire

La prestation du midi se compose du repas, de l’encadrement et des activités de l’interclasse, sur une durée de deux heures.

Le tarif appliqué est fonction du quotient familial (Caf). Le coût moyen de cet accueil du midi est en réalité de 7,56 €. La différence entre ce coût et le tarif qui est facturé, est prise en charge par la Ville de Nancy.

Pour les familles qui résident à Nancy ainsi que pour tous les élèves scolarisés en ULIS, est appliquée une tarification au taux d’effort prenant en compte la situation de chaque famille.

Les tarifs s’échelonnent entre un tarif plancher de 1 € et un tarif plafond de 5,85 € calculés en fonction du quotient familial (QF) établi par la Caf. Pour les familles hors Nancy, le tarif est de 7,40 €.

La qualité dans les assiettes

Qualité et sécurité, les maîtres mots de la restauration scolaire ! Pour preuve, la Ville de Nancy a reçu la certification Iso 9001 et se montre très exigeante en matière de traçabilité et de qualité des produits. La viande de bœuf et de porc est labellisée “Viande du Terroir Lorrain”, le "veau de l'Aveyron”, l’agneau "Label rouge du Quercy" et la volaille est certifiée “Label Rouge française”. La localité et la saisonnalité sont privilégiées pour les approvisionnements en fruits et légumes.

Moins de gâchis dans les assiettes

En 2013, la Ville de Nancy a reçu le prix Territoria de bronze récompensant son action en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire dans ses restaurants scolaires.

Les élèves de plusieurs écoles élémentaires sont invités à peser les déchets des repas. A l’aide d’un questionnaire, ils partagent ensuite leurs impressions sur les plats et donnent des pistes pour en améliorer la qualité gustative ou la présentation.

Groupe de travail sur les contenants utilisés en restauration scolaire

Un groupe de travail s'est réuni le 8 novembre à l'hôtel de ville pour évoquer les inquiétudes exprimées par les parents d'élèves vis-à-vis de l'utilisation de barquettes en plastique pour le service et réchauffage des plats dans les cantines scolaires de Nancy.

Constitué de représentants de parents d’élèves, du prestataire de la restauration scolaire Sodexo, d’experts (chercheurs dans les domaines de la santé et de la chimie*), de l'Assistant au Maître d’Ouvrage, Cantineo et de la Ville de Nancy (élus, fonctionnaires et agents de restauration), le groupe de travail a fait le point sur la situation actuelle ainsi que sur les possibilités d'évolution possible des contenants alimentaires. Il s'agissait de traiter d'une question complexe, soulevée également dans d'autres grandes villes comme Bordeaux ou Strasbourg, en associant l'ensemble des parties prenantes dans un esprit de dialogue.

Un débat a été mené sur les avantages et les inconvénients d'un retour aux contenants en inox. La société Sodexo a présenté un nouveau modèle de barquette de son fournisseur, biodégradable.

Les chercheurs ont évoqué de nouvelles avancées technologiques qui pourraient être adaptées pour la création d'un contenant sans risque.
Il a été décidé à l'issue de la réunion :

  • de demander que des tests complémentaires, plus exigeants, soient réalisés sur les produits proposés, sur la base de critères plus strictes proposés par nos partenaires universitaires
  • d'établir un comparatif critérisé des solutions inox - barquettes biodégradables, en tenant compte de tous les aspects : complexité des processus de manipulation et risques sanitaires associés, contraintes pour le personnel, qualité des produits, empreinte écologique ... 
  • d'explorer avec les chercheurs de l'ENSAIA les pistes de recherches et développement sur ces contenants alimentaires

L'ensemble de ces éléments sera présenté lors d'une prochaine réunion en janvier prochain. 

*Stephane Desobry Professeur à l’ENSAIA en Physico-chimie des Aliments spécialisé dans la stabilisation de molécules actives, la conservation des aliments et l'emballage
Et Elmira Arab-Tehrany, professeure spécialisée en nanoparticules molles, biomatériaux

Téléchargez le compte-rendu de la réunion.pdf

Informations annexes au site