Les Etats généraux du sport

Nancy compte 160 clubs sportifs rassemblant 80 disciplines et comptant 31 000 licenciés, soit plus d’un quart de la population nancéienne. Pourtant, « il n’existe pas d’expression collective forte et solidaire du monde sportif dans son ensemble, car il est trop éclaté. Malgré son poids social et économique, il reste inaudible et invisible, excepté les grands clubs », déplore Serge Raineri, adjoint aux Sports. Second constat : il n’existe aucun état des lieux de la pratique sportive à Nancy, y compris les pratiques libres. Pour y remédier, une enquête a été réalisée cet hiver par les étudiants en master STAPS « Projet et territoire en sport, santé ».
En cours d’analyse, les résultats devraient livrer une photographie des pratiques, libres et encadrées, et recenser les besoins réels du territoire en équipements.

Feuille de route

Les élus souhaitent impliquer le mouvement sportif dans la co-construction de la politique sportive de la ville sur les 10 ans à venir. Comment ? En créant un « Parlement local du sport » (dénomination provisoire), qui serait une instance représentative de l’ensemble des acteurs sportifs du territoire. Y siégeraient : des dirigeants de clubs, des pratiquants licenciés, des pratiquants libres, des parents (plus de la moitié des licenciés nancéiens ont moins de 16 ans) et des représentants du monde économique (vendeurs de matériel sportif, transporteurs et autres acteurs économiques en lien avec la vie sportive). 

Serge Raineri, adjoint aux Sports :

Le monde sportif doit s'unifier et participer pleinement à la vie de la Cité

Points d’étapes

Lancement des États généraux du sport fin mai - début juin 2021, avec installation du premier Parlement. Ce comité provisoire, constitué d’une quarantaine de personnes représentatives et reconnues pour leur expertise, devra réfléchir au mode de fonctionnement de la structure, à sa forme juridique, ses statuts, son règlement, son mode d’élection, etc.

Des groupes de travail seront également constitués sur des thèmes comme :

  • l’organisation du sport et des pratiques sportives à Nancy ;
  • la refonte du système de subventionnement des clubs ;
  • le sport comme outil d’éducation citoyenne (formations des bénévoles et des dirigeants) ;
  • quelles propositions collectives formuler dans le cadre du label « Terre de jeux 2024 » ?

Premières mises en œuvre en 2022.

Informations annexes au site