Culture

« La Bataille de Nancy » d'Eugène Delacroix : retour de New York

Le chef d'œuvre de Delacroix, temporairement prêté au Musée du Louvre puis au Metropolitan Museum of Art de New York dans le cadre d'une double rétrospective consacrée à l'artiste, retrouve le Musée des Beaux-Arts pour le plaisir des Nancéiens et des visiteurs.

Publié le

Cette rétrospective, inédite à Paris depuis l’exposition du centenaire de sa mort en 1963, a attiré 540 000 visiteurs du 26 mars au 23 juillet 2018 et rassemblé plus de 180 œuvres du maître, dont une forte majorité de peintures : des grands coups d’éclat qui firent la célébrité du jeune artiste aux salons des années 1820, jusqu’aux dernières compositions religieuses ou paysagères, peu connues et mystérieuses. Au sein de ce parcours, le tableau La Bataille de Nancy du Musée des Beaux-Arts était exceptionnellement accroché à coté de La Liberté guidant le peuple à Paris. Le tableau nancéien a ensuite traversé l'Atlantique pour le deuxième volet de cette exposition, au Metropolitan Museum of Art de New York, du 12 septembre 2018 au 6 janvier 2019. 

À l'occasion de la prochaine exposition 20 ans ! Dans les coulisses du musée des Beaux-Arts de Nancy, du 23 février au 24 juin 2019, l'artiste nancéien Edwart Vignot réalisera autour de ce chef-d'œuvre une installation immersive, Entrez dans l’Histoire(s), mêlant expériences visuelle, sensorielle et sonore. 

Un haut fait de l'histoire du duché de Lorraine

Chef de file de la peinture romantique française, Eugène Delacroix reçoit, du roi Charles X en août 1828, la commande d'une peinture pour le musée de la Ville de Nancy. Ayant adopté le thème proposé par la Société royale des sciences, des lettres et des arts, le peintre entreprend immédiatement des recherches iconographiques et historiques qui lui permettent de privilégier l'instant le plus tragique de la bataille : celui où l'on assiste à la mort du duc de Bourgogne. La genèse de l'œuvre est assez longue. Près de quatre années s'écoulent entre la commande et la présentation du tableau au Salon de 1834.

La Bataille de Nancy est l'un des hauts faits de l'histoire du duché de Lorraine. Au cours de l'hiver 1477, le duc de Bourgogne assiège Nancy, ville située au centre de ses États. Conduits par le duc René II, les Lorrains repoussent les assaillants vers l'étang Saint-Jean. C'est dans cette zone marécageuse que le Téméraire est tué par la lance du chevalier de Bauzémont, seigneur de Saint-Dié.

Situer