Visuel

Néo-classique / Prokofiev, Williams

Spectacle - Musique

Jeudi 6 et vendredi 7 avril

Salle Poirel

De 5 à 38€

Tout public

Ajouter à mes favoris

Ajouter à mon agenda

Néo-classique / Prokofiev, Williams

Spectacle - Musique

Visuel - Crédits photo : Poirel

Jeudi 6 et vendredi 7 avril

Salle Poirel

De 5 à 38€

Tout public

Dans les années qui suivent la fin de la Première Guerre mondiale, après les expérimentations et les multiples et divergentes esthétiques d’avant-garde qui ont explosé le paysage musical européen, beaucoup de compositeurs éprouvent le besoin de se tourner à nouveau vers le classicisme, sorte d’Âge d’Or où les voies de l’art musical pouvaient encore paraître simples et assurées.
Ce mouvement de retour vers le passé n’est pourtant en rien une « révolution conservatrice » ou un mouvement rétrograde et stérile.

Bien au contraire, c’est une remise en question de leurs propres présupposés et une remise à plat des principes de leur art que les créateurs espèrent de cette confrontation stimulante visant à revivifier leur imagination.

Ainsi, en amont de ce phénomène, dès 1910, le compositeur britannique Vaughan Williams plonge son inspiration dans la musique anglaise la plus ancienne pour en faire renaître une expression plus contemporaine. Sa Fantaisie puise ainsi son thème dans une mélodie que Thomas Tallis écrivit en 1567 pour un psautier sur les mots When, rising from the bed of Death (Quand, me levant du lit de la mort). Vaughan Williams la projette dans une partition exceptionnelle, écrite pour un ensemble à cordes innovant où dialoguent un quatuor et deux orchestres à cordes, dans une polyphonie recherchée évoquant de magnifiques sonorités de cathédrale.

Sept ans plus tard, le très moderniste Prokofiev choisit avec sa Première symphonie de rendre hommage à la naissance même du genre : la symphonie classique de Haydn, dont elle reprend tant les effectifs habituels que la structure et le caractère général. Une tendance au lyrisme et à la clarté que le compositeur creusera encore dans deux Concertos pour violon de toute beauté.

Orchestre de l’Opéra national de Lorraine
Direction musicale et violon Roman Simovic

Ralph Vaughan Williams
"Fantaisie sur un thème de Thomas Tallis"

Sergueï Prokofiev
"Concerto pour violon n°1 en ré majeur", opus 19
"Concerto pour violon n°2 en sol mineur", opus 63
"Symphonie n°1 en ré majeur", dite "classique", opus 25

Toutes les dates

  • Jeudi 06 avril - De 19h30 à 21h
  • Vendredi 07 avril - De 20h30 à 22h

Lieu

Salle Poirel

3 rue Victor Poirel

54000 Nancy

Voir la fiche du lieu