Paroles d'habitants

Jym Jym Factory

Tour du Monde

Publié le

Il apprécie Francis Bacon, Henri Matisse, Helmut Newton. Sur ses toiles, il aime traduire les âmes en couleur, ses photos saisissent l’instant et sont parfois mis en scène avec un regard plus provocant. Jym est un peintre et photographe nancéien talentueux et discret dont une rencontre amène aussi à saisir l’élégante sensibilité. Jym grandit dans une rue fleurie de Nancy. Adolescent il peint. À 18 ans il travaille dans un labo photo.

Après 4 ans d’études en Culture et Communication, il revient aux portraits et à la peinture. Autodidacte, sa vie se rythme de sujets pour lesquels il s’investit avec le souci de la perfection. L’esprit est pop, coloré à l’instar d’Andy Warhol pourrait-on dire, des visages, des grands formats. D’une personnalité à l’homme de la rue, ses photos impriment une pause, un regard, une expression, son audace.

De ses nombreux voyages à Berlin, New York, en Asie ou au Moyen-Orient, « Dubaï me fascine pour la technicité de ses constructions », il ramène des instants que nous retrouvons dans son dernier livre « Urban Faces » qui vient d’être édité. Les rues de Nancy s’en mêlent aussi et si bien qu’il est parfois difficile de les reconnaître. Mais du cœur de la ville et de ses amitiés nancéiennes, il nourrit ses inspirations.

Ses passions s’ouvrent encore à la musique rock, à la basse dont il a appris à jouer toujours en autodidacte ou à l’architecture moderne. Dans son atelier feutré de Laxou, il soupire aujourd’hui après l’évasion, il est de ceux qui s’enrichissent des croisements. Sur les routes, à photographier une tournée de Lou Doillon, il en rêve. Nous espérons…

Informations annexes au site