Le

de à Salle Poirel

Concert

Rutter, Britten, Vaughan Williams

Britten : Sérénade pour cor, cordes et ténor solo
Rutter : Gloria pour chœur et orchestre
Vaughan Williams : Toward the Unknown Région pour chœur et orchestre

Tarif plein : 21 euros - Tarif réduit : 17 euros - Tarif étudiant : 6 euros - Enfant : gratuit

Le dernier concert de notre saison sera consacré à trois grands compositeurs anglais du XXème siècle : RUTTER, BRITTEN et VAUGHAN WILLIAMS, peut-être moins connus que ceux de l’époque baroque. Pourtant chacun de ces trois musiciens de talent a trouvé sa voie dans une grande liberté sans se laisser enfermer dans un genre.

Ralph VAUGHAN WILLIAMS (1872-1957), compositeur et chef d’orchestre, a écrit des opéras, des symphonies, des concertos. Doté d’une imagination toujours en éveil, il a cherché l’inspiration aussi bien dans la musique des siècles passés, que dans celle de Ravel, ou dans les modèles populaires de son pays, folksong de tradition orale.

Toward the unknown region, Song for chorus et orchestra, est une courte pièce, qu’il a composée en 1907 sur un texte du poète américain Walt Whitman, qui entre en résonance avec sa vision humaniste d’un nouveau monde et son idéal démocratique. Avec sensibilité et finesse, la musique de Vaughan Williams épouse étroitement le mouvement du poème. Le chœur chante le cheminement d’un peuple sans repères en quête de l’Inaccessible, jusqu’à la joie enfin atteinte dans un élan aux accents visionnaires.

 

Benjamin BRITTEN (1913-1976), de tempérament éclectique, est très connu pour ses opéras. Sa Sérénade pour cor, cordes et ténor solo est une page plus intime, composée en 1943 à son retour d’exil aux Etats Unis, alors qu’il est malade. L’œuvre est un cycle de six mélodies, pour six poèmes sur le thème de la nuit, écrits entre le 15ème et le 20ème siècle, choisis pour leur intensité teintée d’une ineffable nostalgie. Elles sont encadrées par un apologue et un épilogue purement instrumentaux. Britten construit un duo d’une grande expressivité aux textures orchestrales originales entre le ténor et le cor, en explorant une atmosphère particulière dans chaque partie du cycle, inquiétante ou apaisante.

Né en 1945, John RUTTER, est un compositeur et chef de chœur britannique, connu principalement pour ses compositions de musique sacrée pour chœurs, très populaire aux Etats Unis. Cependant dans ses œuvres se mêlent une inspiration religieuse classique et les accents d’une musique très moderne.

Le Gloria pour chœur et orchestre est une œuvre écrite en 1974 sur le texte liturgique latin, mais conçue comme une pièce de concert en trois mouvements, Allegro, Andante, Vivace, tour à tour exalté, empreint de dévotion, puis jubilatoire.

La spiritualité des prières sacrées, l’équilibre harmonieux des voix, la beauté des lignes mélodiques soutenues par l’orgue dans le deuxième mouvement, le traitement des cuivres et percussions et la puissance des rythmes, tout concourt à faire du Gloria une œuvre d’envergure qui connaît un succès grandissant au fil des ans.

Situer