Propreté et Voirie

En associant actions de terrain et sensibilisation citoyenne, Nancy œuvre au quotidien pour faire progresser la propreté en ville. Elle le fait en partenariat avec la Métropole du Grand Nancy. La propreté, on a tous à y gagner !

Quatre actions quotidiennes pour la propreté

Toute l’année, la Ville et la Métropole assurent : 

  • le nettoiement et le lavage des chaussées et des trottoirs (en complément de l’action quotidien des riverains pour ces derniers) qui peuvent être mécanisés ou manuels ;
  • l’organisation de la collecte des déchets et leur traitement dont la compétence revient à la Métropole du Grand Nancy (arrêté préfectoral du 31 décembre 1995) ;
  • une communication d’action et de dissuasion, pour que tous les usagers du domaine public soient des acteurs responsables de la propreté;
  • l'application de la réglementation en vigueur, tant sur la collecte des déchets que sur la propreté générale de la ville incluant les sanctions encourues.

Une communication régulière

Une grande campagne de communication a été lancée en 2016 avec la Métropole du Grand Nancy pour dénoncer les mauvais comportements. Sur un mode humoristique mais suffisamment explicite, elle rappelle les risques encourus en cas de négligences. Un flyer a été distribué dans toutes les boites aux lettres pour rappeler les bons gestes et les sanctions encourues.

Cette campagne se poursuit avec la pose des totems de sensibilisation dans les rues cibles et l’édition d’un guide de la propreté.

De la sensibilisation

Des actions de sensibilisation sont programmées avec les lycées, collèges, le rectorat et l’inspection d’académie pour les associer, par exemple, à la lutte contre le jet des chewing-gums ou des mégots sur la voirie.

De la verbalisation

Elle passe aussi par la verbalisation : les infractions aux dispositions du règlement de collecte du Service Public de Gestion des Déchets du Grand Nancy ou de l'arrêté municipal relatif aux droits et devoirs de chacun en matière de propreté sont sanctionnées par les Policiers Municipaux qui peuvent dresser des procès verbaux selon les dispositions arrêtées par le décret 2015-337 du 25 mars 2015. Les montants des amendes selon les cas varient entre 38€ et 150€ pour les infractions les plus courantes mais peuvent aller jusqu’à 1500€.

Une recherche d'exemplarité

La Ville de Nancy a mis en place un chantier d’insertion « développement durable » dédié à la propreté autour des bâtiments municipaux.

Equipées d'un camion et du matériel de nettoyage,10 personnes recrutées sur des contrats à mi-temps (contrats à durée déterminé en insertion bénéficiaires des minimas sociaux et très éloignés de l’emploi) interviennent autour des bâtiments municipaux pour maintenir leurs abords propres et fonctionnels.

Des innovations

La politique de propreté s’appuie également sur le déploiement progressif, depuis l’automne 2016, de points d’apport volontaire pour les ordures ménagères. Ces conteneurs enterrés permettent de réduire le bruit, les encombrements et les odeurs, avec davantage d’hygiène et un accès libre 24 h/24.

Elle fait enfin place à des initiatives durables et innovantes, comme le développement des points de compost partagé (notamment celui du Parc Saint Marie).

En chiffres

  • 168 agents œuvrent chaque jour sur le territoire
  • Plus de 950 corbeilles et 242 distributeurs de canisacs sont répartis sur toute la ville.
  • Chaque année, la Ville dépense 20 000 € en fourniture de canisacs.
  • Plus de 150 tonnes de déchets sont ramassées tous les jours
  • 9 déchetteries sont à la disposition des habitants sur la Métropole du Grand Nancy.

Informations annexes au site