Patrimoine, Architecture XVIIIe, Ensemble UNESCO, 11 - Centre-ville, Charles III

Place Stanislas

Adresse: Place Stanislas
54000 Nancy

La Place Royale est un subtil équilibre entre une architecture aux lignes classiques et un décor caractéristique du style rocaille.

Un modèle de l'architecture classique à la française. 

La Place Stanislas est entourée de grilles aux de feuilles d'or, réalisées par Jean Lamour ; et des fontaines d'Amphitrite et de Neptune, dessinées par Barthélémy Guibal

Plusieurs pavillons, imaginés par Emmanuel Héré, bordent la Place. L'Hôtel de Ville est le plus grand de ces pavillons. Il ferme la Place au sud. Le Grand Hôtel est situé à la droite de l'Hôtel de Ville, puis vient L'Opéra national de Lorraine. À la gauche de l'Hôtel de Ville se trouve le Pavilion Jacquet, qui héberge les brasseries Le Foy et Le Commerce. Il est suivi du Musée des Beaux-Arts. Au nord, deux pavilions bas ferment la place, séparés par la rue Héré qui mène à l'Arc de Triomphe du même nom. 

Rendez-vous Place Stan !

La place Stanislas, fierté des Nancéiens et des Nancéiennes, est également le lieu de rendez-vous des grandes manifestations. 

  • Les soirées d'été, le spectacle son et lumière Rendez Vous Place Stanislas est projeté sur les façades de l'Hôtel de Ville.
  • À l'automne, le Jardin Éphémère s'installe Place Stanislas pendant plus d'un mois.
  • Pour les fêtes de fin d'année, un sapin coupé dans les Vosges et décoré de lumières est installé sur la Place Stanislas.
  • Début décembre, la place Stanislas rassemble des milliers de personnes à l'occasion des fêtes de la Saint-Nicolas.

Le saviez-vous ?
Lors de la rénovation de la Place Stanislas en 2005, une boîte contenant une météorite lunaire et un livre y a été enfouie. Son emplacement est marqué par une étoile, à quelques mètres de la statue de Stanislas. 

 

 

Histoire

  • 1752 - 1755
  • Architecte : Emmanuel Héré (1705-1763)
  • Ferronnier : Jean Lamour (1698-1771)

Stanislas entreprend l’édification d’une place Royale destinée à honorer et glorifier son gendre, le roi de France, Louis XV. Emmanuel Héré est chargé de dessiner les plans, puis de diriger ce gigantesque chantier. La place, bâtie selon un plan quadrilatéral accueillait en son centre une statue du roi. Détruite à la Révolution, elle est remplacée, au XIXe siècle, par celle de Stanislas.

Au nord de la place, du côté de la Ville Vieille, les grilles de Jean Lamour unissent les bâtiments et les fontaines d’Amphitrite et de Neptune. Elles permettaient de masquer par un décor la vue des remparts conservés, sans fermer complètement la place.

La Place Royale est un subtil équilibre entre une architecture aux lignes classiques et un décor caractéristique du style rocaille.

Situer

En complément