Patrimoine, Architecture XVIIIe

Caserne Sainte-Catherine (Thiry)

Adresse: 45 rue sainte Catherine
54000 Nancy

Originellement construite hors les murs, jusqu'au déplacement de la porte Sainte-Catherine en 1768, c’est le dernier geste urbanistique entrepris par Stanislas.

  • Architecte : Richard Mique (1728-1794)

La caserne était destinée au logement des troupes (elle devait pouvoir loger 4000 hommes). Les casernes royales, appelées le Quartier royal, sont composées de trois corps en « U », entourant une esplanade.

L’architecture est plus sobre par rapport aux places Stanislas, de la Carrière et de l’Alliance. Cela s’explique non seulement par la fonction militaire de l’édifice mais surtout parce qu’elle est le premier témoin à Nancy, avec les portes Sainte-Catherine et Stanislas, d’un tournant stylistique qui privilégie désormais le néo-classicisme. Seul le bâtiment principal est décoré. Ainsi, sur le fronton triangulaire de l’avant-corps du bâtiment central, un bas-relief représente une Victoire ailée couronnant Stanislas vêtu à l’antique, avec les attributs de la souveraineté. Il regarde un plan que lui présente une allégorie de l’Architecture. De part et d’autre, sont représentés des génies portant les emblèmes de la Sculpture et de la Peinture, ainsi qu'une femme assise sur un ballot de marchandises symbolisant le Commerce et l’Industrie.

Situer