M comme... miel

Publié le

M comme... miel

Faire son miel de quelque chose, c’est profiter d’une situation pour se faire de l’argent.

Comme l’abeille qui profite du nectar des fleurs alors que ça ne lui appartient pas.

Avoir une voix mielleuse, c’est avoir une voix d’une douceur exagérée et hypocrite.

Etre tout sucre tout miel, c’est se faire très doux.

On est allés dans une maison de retraite qui possède des ruches. On a gouté le miel et on a appris que les abeilles fabriquent aussi de la cire et de la gelée royale.

Quel est le rôle des abeilles ?

Le abeilles butinent le nectar des fleurs pour fabriquer du miel. Il sert à nourrir les larves qui sont logées dans les couvains. 

Avec le pollen, les abeilles fabriquent la gelée royale qui nourrit les larves pendant 3 jours, et bien sûr la reine, toute au long de sa vie.

Quant aux fleurs, elles se servent des abeilles pour leur pollinisation.

Pour fabriquer un maximum de protéines, les abeilles sélectionnent soigneusement leurs fleurs. Elles apprécient le coquelicot, la lavande, la menthe, la bruyère, le tournesol.

Les abeilles apprécient les parcs des villes. A Nancy, il y a même des ruches sur le toit de l’opéra. A la campagne par contre, les pesticides et la culture intensive les font fuir. 

Pas d’abeilles, pas de fleur, 

pas de fleur,pas de fruit, 

pas de fruit, pas d’hommes.

Il faut protéger les abeilles !

L'Abécédaire

A comme... abeille, A wie... Biene, V comme... vélo, V wie... Fahrrad.
Découvrez l'abécédaire franco-allemand de la transition écologique et enrichissez-le !

Découvrir