Culture

Dj Akom

AKOM, on pourrait y chercher une résonance égyptienne mais en fait quatre lettres pour un trio, Tom, Vincent et Louis-Gaëtan. Ils sont nancéiens, issus d’univers différents et réussissent en composant leurs talents. En octobre, ils ont signé chez Spinn Up, groupe Universal Music, pour leur premier single « They Don't Know ».

Publié le

AKOM, un trio intelligent

Il y a Tom Steininger. Tom, 22 ans, étonnant, doué, l’esprit foisonnant. Un bac scientifique à Saint Sigisbert puis l’école hôtelière d’Illkirch aux portes de Strasbourg, avant de traverser l’Atlantique pour obtenir une licence dans une école hôtelière au Canada, plus précisément à Montréal.
La photo, la vidéo, il aime et pratique aussi ces passe-temps qu’il a hissés au rang professionnel en réalisant des clips pour des artistes musicaux, additionnant les centaines de milliers de vues. A cela, on ajoute la création d’une marque de vêtements : « Tiny Peach », qu’il vient de lancer.

Il y a Vincent Fauchard. Vincent, 28 ans, organisé, musicien, sportif. A sept ans, il se familiarise avec le solfège, avant d’espérer la batterie. Cela sera le xylophone qui cédera la place au moment du lycée aux platines et à la musique électronique. Elles l’emmèneront plus tard, entre remix et productions originales, pour un Japan Tour, à New York, à Dublin, avant une dernière date à Paris. Il a 21 ans.
Sportif depuis l’adolescence, après un passage à la fac de droit, il a obtenu au sein du CREPS un BP de la Jeunesse de l'Education Populaire et du Sport. Aujourd’hui il est éducateur sportif dans un club nancéien et coach personnalisé à domicile.

Il y a Louis-Gaëtan Thiebaut. Louis, 23 ans, c’est le coeur, ce sont les compositions musicales, c’est celui sans lequel rien ne serait arrivé. Il ne tient pas en place. Un parcours scolaire pour le moins varié entre Georges de la Tour, Saint Sigisbert, Pierre de Coubertin et Claude Daunot. Avec un Bac professionnel vente, il se dirigeait vers le commerce. Mais non, l’envie de travailler le titille : de grandes enseignes à Nancy puis le Pinocchio il y a 2 ans où enfin il est heureux d’avoir posé ses valises.
Petit il chipait les CD et vinyles de son père, écoutait toutes les musiques, engrangeait les notes. « Chez Paulette », le pub rock, lors de moments musicaux dont il se souvient encore avec bonheur, forcément il a envie de monter sur scène.
Il a 14 ans, il fait la connaissance de Vincent déjà engagé dans son parcours musical, le démon des portées s’installe. Solfège, cours de musique, des bases de blues et de rock puis les platines. Il a 15 ans, il mixe, DJ au Sisco, aux Caves, au Mouton électrique ou encore à l’Envers sous un duo nommé « Go Deep ».

AKOM, le mix

A Saint Sigisbert Louis avait connu Tom, et Vincent lors de l’installation de logiciels pour ses platines, les liens étaient tissés. Début 2018, AKOM signe leur osmose. Depuis Louis peut se consacrer à la composition, Tom crée les clips et Vincent manage. Un mix de talents qui fonctionne, qui donne à Louis sa liberté. 18 mois plus tard, ils ont signé avec un label, nous les retrouvons sur les plates-formes musicales avec leur single « They Don't Know ».

Nancy, sa place est ici

Les moments en famille à quelques kilomètres sont importants pour Louis, tous le soutiennent avec fierté. Mais au quotidien, il ne se lasse pas de la place Saint Epvre. Avec ses acolytes, ils ont gourmands, tous les trois aiment cuisiner. Louis goûte aussi les lasagnes au chorizo de « Little Italy », la cuisine de « Madeleine » rue des Maréchaux,  un pâté lorrain sans égal à la Boulangerie du Chastel !

Mais Nancy pour lui, c’est la ville d’AKOM, AKOM comme Any Kind of Music.

Informations annexes au site