Nancy, coeur d’une dynamique métropolitaine déjà ancienne

L'histoire et la géographie ont favorisé la création, autour de Nancy, d’un réseau de villes formé principalement par le triangle Lunéville, Pont-à-Mousson et Toul.

Les échanges et interactions se sont multipliés avec ces villes, à la faveur d’une métropolisation progressive de Nancy, reconnaissable à de multiples facteurs : la concentration de centres de décisions et de commandement, l’avènement d’une économie tertiaire fondée sur la connaissance, le regroupement de fonctions à forte valeur ajoutée (formation supérieure, santé, culture, sport, recherche…), la création d’un marché de l’emploi vaste et d’une gamme de services de haut niveau, la facilité de mobilités, le développement de la périurbanisation, des coopérations privilégiées avec d’autres pôles le long du Sillon Lorrain, des relations internationales avec des villes universitaires, patrimoniales et culturelles…

Ces évolutions ont renforcé le périmètre d’influence de Nancy, drainant chaque jour plus de monde vers la ville, de manière pendulaire ou permanente.

Le regain de population et la croissance périurbaine montrent combien elle est devenue le cœur de cette aire urbaine. D'ailleurs, si l’étroitesse de sa surface communale et la densité de son urbanisation ont relocalisé certaines activités plus loin, à l’échelle du Grand Nancy (zones commerciales, plateformes logistiques, campus...), le centre-ville de Nancy reste le premier pôle commercial de l’agglomération. L’activité économique et la vie étudiante y sont très présentes.

Depuis plusieurs décennies, Nancy est ainsi le foyer d’une dynamique métropolitaine clairement identifiée. En tant que ville centre de la Communauté urbaine - l’une des plus intégrées de France - et membre du Sillon Lorrain devenu Pôle Métropolitain Européen, la ville possède aussi une forte expérience des gouvernances partagées. Autant de motifs qui permettent de dégager une vision nouvelle du territoire.