Nancy attentive aux familles

Baisse des mariages, hausse des divorces, apparition et développement des PACS, création du mariage pour tous, augmentation des familles monoparentales et de la part des naissances hors mariage, allongement de la relation de grand-parentalité, dispersion spatiale : depuis les années 1970, les familles ont connu d’immenses mutations, qui rendent nécessaire la fabrication d’un lien de solidarité intergénérationnel fort et exposent certains foyers à un risque nouveau de précarité.

Avec plus de 38% de familles monoparentales et 40,7% des ménages non imposables, Nancy n’échappe pas à cette évolution profonde de la famille.

Face au creusement des inégalités liées au milieu social d’origine, la petite enfance est un moment crucial d’intervention des pouvoirs publics, car elle constitue la période durant laquelle les acquisitions sont les plus intenses. La lutte contre ces inégalités commence donc dans les Etablissements Accueil Jeune Enfant (EAJE). Et les écarts et les inégalités s’amplifiant mécaniquement avec le temps, il est indispensable de concentrer les efforts le plus tôt possible dans la vie des enfants.

Dans ce contexte, nous souhaitons poursuivre et amplifier notre politique familiale, reconnue pour sa forte dimension solidaire.

L’ambition de la Ville de Nancy, avec l’action quotidienne de son Centre Communal d’Action Sociale, est de répondre aux besoins d’épanouissement des plus jeunes, en proposant aux familles un accueil de qualité et une diversité de l’offre qui leur permettent d’assurer leurs fonctions parentales, tout en respectant leurs choix de vie. Elle s’appuie sur un partenariat associatif et institutionnel fort 

Informations annexes au site