Ils soutiennent la Saint Nicolas

Philippe Jung et Jean-Sébastien Michelet – Demathieu Bard

Pour la deuxième année consécutive, l’entreprise de bâtiment et d’immobilier Demathieu Bard, à qui les Nancéiens doivent le nouveau parking Thiers et l’Institut Jean-Lamour, sera partenaire des Fêtes de Saint Nicolas de Nancy.

Publié le

Nancéien d’origine, Philippe Jung, 62 ans, directeur général de Demathieu Bard Immobilier a été séduit par « la volonté de redonner plus de lustre aux fêtes de la Saint Nicolas ». Il soutient également l’ambition municipale de proposer la Ville à la candidature d’une inscription des Fêtes de Saint Nicolas au Patrimoine Culturel et Immatériel de l’Unesco. « En tant qu’ancien enfant lorrain, c’est quelque chose qui me parle droit au cœur », explique le sexagénaire qui a vécu à Nancy jusqu’à ce qu’il parte faire ses études d’ingénieur à Paris.

« Ce côté entreprenant de la Ville nous donne envie, en tant qu’entrepreneurs, de soutenir ce projet », ajoute Jean-Sébastien Michelet, 40 ans, directeur régional de Demathieu Bard Construction Est. Par-dessus tout, ce Nancéien aime « le côté familial et apaisé, la ferveur et  l’ambiance qui règnent dans les rues de Nancy ces jours-là ».

« J’avais l’impression que, pendant un moment, la Saint Nicolas se banalisait et que la tradition était dans une tendance à l’essoufflement qui pouvait aboutir à sa perte », explique Philippe Jung. Mais « nous avons eu l’occasion de constater la qualité de ce qui était désormais mis en place à Nancy », rassure Jean-Sébastien Michelet.

L’entreprise, déjà mécène l’an passé, a, cette année encore, renouvelé sa contribution, et ce, dans de plus grandes proportions puisqu’elle soutient, outre le défilé, le son et lumière Rendez-vous de Saint Nicolas, « J’espère qu’il connaîtra la même réussite que celui de l’été », ajoute-t-il. Un projet qu’il estime « très ambitieux » et qu’il aimerait voir « s’inscrire dans la durée ». « Dans dix ans, j’aimerais pouvoir me dire que j’étais là, lors de la première édition », espère-t-il. Philippe Jung insiste lui sur l’importance, à l’avenir, de « maintenir une tradition tout en restant en lien avec l’évolution de la technologie, de la société et de ses goûts ». « J’espère juste que cela ne deviendra jamais un cyber défilé ! », plaisante-il.

Pour ces deux entrepreneurs, soutenir ce moment fort de la Ville de Nancy fait partie de l’ADN de Demathieu Bard. « Nous aimons être proches des collectivités, nos agences essayent d’être au plus proche des territoires », explique Jean-Sébastien Michelet à la tête de projets tels que l’EHPAD de la ZAC Stanislas-Meurthe, les logements en accession à Vandoeuvre dans la ZAC Bianca Maria ou une résidence non médicalisée à Nancy.  Toujours dans un souci de proximité, l’entreprise, originaire de Meuse et dont le siège social se trouve à Montigny-lès-Metz, devrait déménager, dès le mois de décembre, son agence de Saulxures-lès-Nancy sur les Rives-de-Meurthe..

www.demathieu-bard.fr 

Informations annexes au site