Culture

Susana Gállego Cuesta

Susana Gállego-Cuesta, une personnalité qui conjugue avec brio intellect et fougue méridionale.

Publié le

Fondé pendant la Révolution Française, le musée des Beaux-Arts de Nancy est l'un des plus anciens de France. De son admirable collection classique à ses espaces Daum ou Jean Prouvé, ce lieu emblématique de la place Stanislas n’a pas fini de rayonner. Avec l’arrivée à sa direction ce 3 juin 2019, de sa nouvelle conservatrice, Susana Gállego-Cuesta, il pourrait même connaître une nouvelle révolution. Mais artistique cette fois-ci, cela va sans dire…

Qui est Susana Gállego-Cuesta ?

Susana Gállego-Cuesta, de nationalité espagnole, est née en Aragon, précisément dans un village nommé Huesca. Un père comptable et une mère institutrice qui espèrent pour leurs 4 filles le meilleur de l’éducation. Ils n’hésitent pas pour cela à quitter leur région pour Barcelone. Son parcours scolaire la prépare alors à son avenir tricolore puisqu'elle y intègre le Lycée Français. Son enfance à Barcelone s’achève, elle passe les Pyrénées soutenue par une bourse d’excellence de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger.

Après une prépa littéraire en lettres modernes au lycée parisien Fénelon dont elle sort major, elle rejoint l’École nationale Supérieure à Lyon tout en suivant les cours de l’École du Louvre à Paris. Avec son agrégation d’espagnol en poche, elle s’interroge sur la flamme sacrée que l’enseignement suppose lorsqu'une rencontre avec Laurent Le Bon, conservateur en chef du Patrimoine, chatouille son intellect. Une rencontre de celles qui comptent !

En 2007, l’Institut national du Patrimoine ouvre ses portes aux ressortissants européens, elle peut enfin rejoindre les bancs de cet établissement qui accueille les plus brillants et s’inscrire dans son futur.

Madame Photo au Petit Palais

En 2008, c’est au Petit Palais, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, que la contemporanéiste Susana Gállego-Cuesta amorce son parcours professionnel. Elle est en charge des collections photo. Une mission qu’elle exerce tout en effectuant des recherches pour sa thèse sur « L’informe à la Renaissance ». Un entraînement intellectuel qui lui demandera 7 ans d’investissement.

Une responsabilité qui l’amène à devenir Cheffe du service des Expositions, Commissaire des expositions d’Art Contemporain du Petit Palais, en charge de la programmation contemporaine.

Nancy, sa place est ici

Charles Villeneuve de Janti a rejoint en 2013 le musée des Beaux-arts de notre cité ducale. 5 ans plus tard, il souhaite vivre une nouvelle aventure. Le poste de directeur se libère, une information qui parvient aux oreilles de Susana Gállego-Cuesta. Elle postule et présente le projet qu’elle envisage pour le musée des Beaux-Arts de Nancy. Un projet chaleureux et riche des accents de cette femme du sud. Les collections d’art ancien sont de premier ordre, elle a une partition à jouer pour y mêler l’art contemporain. L’endroit est une perle à ses yeux, un bijou qu’elle souhaite porter avec les Nancéiens pour en divulguer la valeur bien au-delà des frontières lorraines. Un projet qui s’annonce festif et collectif, les mois qui viennent nous en dévoileront les couleurs. Gageons que les Nancéiens n’auront que du bonheur à partager leurs trésors avec celle qui regarde désormais Stanislas.

Mon endroit préféré à Nancy : le Muséum-Aquarium
Ma douceur nancéienne : les macarons

Situer

Informations annexes au site