La grande collecte de saint Nicolas

Oyez, oyez, toutes celles et ceux qui sentent battre le cœur de saint Nicolas en eux ! Pour une fois, ce n’est pas lui qui vous apporte présents et friandises, le protecteur de la Lorraine a besoin de vous pour sa grande collecte. Mais que souhaite-t-il pour remplir son saloir ? Du vin et une carotte pour son âne ? Non, ce sont vos souvenirs qui l’intéressent !

Les petits, tout émerveillés de leurs premières rencontres avec leur patron, ou les anciens qui gardent en mémoire les défilés de leur enfance, tout le monde peut participer à cette grande collecte!

Pour participer c'est facile, remplissez ce formulaire!

Des souvenirs nous sont déjà parvenus, découvrez-les !

Moi, Marcelle, 98 ans, la Saint Nicolas de mon enfance

Lorsque nos filles étaient en classes primaires, une fête de la Saint Nicolas était organisée par les parents d'élèves.

Saint Nicolas et Père Fouettard, parents d'élèves au quotidien, allaient à  la rencontre des enfants dans chacune des classes de l'école. Sur les indications discrètes des maîtresses, Père Fouettard sermonnait les plus turbulents. Saint Nicolas et son acolyte se prêtaient ensuite au jeu des photos.

La matinée se finissait par un grand rassemblement où les enfants, les parents chantaient, jouaient des scénettes pour le Saint Patron qui pour l'occasion offrait à  chacun un pain d'épice à  son effigie.

Après avoir mangé son pain d'épices notre fille, alors âgée de 5 ou  6 ans, est allée voir Saint Nicolas pour lui offrir l'image  du pain d'épice . Et de m'expliquer qu'elle lui offrait car elle savait que c'était LE VRAI Saint Nicolas. Que tous les autres que nous avions pu croiser étaient tous des faux.

Le SEUL et UNIQUE saint patron à ses yeux... était son papa.

Sylvie

Notre Saint Nicolas à Paris

Lorrains exilés à Paris (Stéphane Bern, Michèle Bernier, Jérôme Anthony…) nous avons eu envie cette année de vous raconter nos souvenirs de la Saint Nicolas. En mode Père Fouettard et Pain d’Epice !

"Je me souviens aussi de la toute première fois où j'ai rencontré le Grand Saint Nicolas"

Un groupe de papys et mamies se sont retrouvés un après midi autour d'un goûter afin de vous faire partager leurs souvenirs de "Leur Grand Saint Nicolas"

Lucie "A l'époque maman portait de longues jupes, effrayée je me cachais dessous. Je me souviens aussi de la toute première fois où j'ai rencontré le Grand Saint Nicolas. Blottie dans les bras de maman, je la serrais si fort contre moi... tellement fort... Ce moment là je ne l'oublierai jamais."

Jean Marc "Moi je me cachais sous la table parce que je craignais me faire disputer par le père Fouettard. Heureusement Saint Nicolas n'était pas loin et m'offrait une belle orange et une tranche de pain d'épice. En Alsace on offre du pain d'épice. Nous n'étions pas gâtés comme maintenant mais nous étions tout de même heureux."

Marie Louise : "Une dame du village revêtait le costume de Saint Nicolas, nous l'ignorions bien sûr. Elle nous relatait toutes nos bêtises. (Forcément elle nous connaissait tous!!! ) et nous faisait promettre d'être sages. Impressionnés, nous promettions mais... Je me souviens aussi que le lendemain du passage de Saint Nicolas nous découvrions à la place du foin pour l'âne des présents..."

Jeanne : "Nous n'étions pas toujours très sages, et maman nous mettait en garde à l'approche des fêtes. Papa lui en douce nous rassurait en nous expliquant que St Nicolas ne nous oublierait pas. Maman se fâchait contre papa!!!"

Françoise, Suzanne, Danielle et Houria échangent sur le temps qu'il faisait. "Ho là là malgré le froid nous étions très patients. Nos yeux pétillaient par toute cette magie!!! Les lumières, la musique c'était beau.... le temps passait top vite."

Françoise nous confie : "Moi, j'étais persuadée que Saint Nicolas ne connaissait et ne voyait que moi, j'était très émue à chaque fois."

André : "Nous avions l'honneur de nous rendre à l'Eglise en calèche le dimanche de la Saint Nicolas."

Jeanine très fière : "Un jour mon fils a été pris en photo avec Saint Nicolas qui passait par là. La photo s'est retrouvée en vitrine. Quelle fierté!!!"

Un grand merci à Graziella de l'EHPAD Notre Maison et à Farida de la Résidence autonomie Chevardé pour avoir proposé et animé cette rencontre!

Je suis née en 1933 et j'ai toujours fêté la Saint Nicolas...

Comment nous avons construit le char d’Heillecourt...

Pour 2016, ce sont les insectes qui ont inspiré le concept de notre char. Venez voir !

Extra Ordinaires. Chez eux, tout est extraordinaire ! Il semble venu d'un autre monde, les INSECTES. Depuis 350 millions d'années, ils ont occupé notre terre et ont survécu à tous les changements. Par le nombre d'espèces, ils surpassent tous les êtres vivants et leur nombre défie l'imagination. Les insectes ont le pouvoir FABULEUX de s'approprier chaque espace disponible : ce sont les CONQUERANTS ULTIMES. Seuls les océans leurs sont interdits.

Ces "Chevaliers en armures" qui semblent voler par miracle, ont inspiré les inventeurs et les artistes par leur beauté et leur aptitude à VOYAGER pour SURVIVRE.

Ils ont inspiré notre proposition pour cette année !

Ecoliers et retraités racontent leur Saint Nicolas

Radio Fajet a organisé en décembre 2016 une rencontre originale entre retraités et écoliers sur le thème des Fêtes de Saint Nicolas. Le site internet de l'école Saint Georges en dévoile un peu plus sur cette rencontre...

Le trésor d'Arthur

Voici comment l’histoire d’Arthur nous a inspiré, à Seichamps, pour fabriquer le char de notre commune pour l’édition 2016.

Arthur a bien des soucis. Un méchant promoteur rêve de saisir la belle maison de sa grand-mère dans laquelle il passe ses vacances. Pas question de compter sur ses parents qui l'ont déposé là sans ménagement. Pas question non plus d'attendre son grand-père, disparu  mystérieusement, il y a maintenant 4 ans. Et puis, comble de malchance Arthur n'a que 10 ans... Peut être pourra t'il compter sur ses amis pour récupérer le trésor caché dans le jardin par le grand-père?

À moins que dans l'ancienne bibliothèque de " l'espace des Parapluies" ou à la "Médiathèque" de Seichamps, un grimoire lui permette de passer de l'autre côté, au pays des Miniboys.

Eux seuls peuvent encore tout sauver...

Informations annexes au site

La Grande collecte des Archives municipales...

... et des Bibliothèques de Nancy