Confinement

Emma Simon, étudiante infirmière en première année

Jeunesse éprouvée mais solidaire

Publié le

« J’ai grandi à Nancy avant de partir à Toulon. J’étais vraiment heureuse quand ma demande d’admission à l’Institut de Formation en Soins Infirmiers de Nancy a été confirmée. J’ai connu une fin de terminale inimaginable quelques mois auparavant, le travail à la maison était intense. À Nancy, je suis logée dans un petit appartement. Je sais que le CROUS fait beaucoup pour soutenir et aider les étudiants. Les élèves infirmiers ne sont pas confinés et j’ai pu commencer mon stage au début du deuxième confinement. Il y a de nombreux groupes qui se sont constitués sur les réseaux sociaux pour créer une chaîne d’entraide. Je m’y suis fait de nouveaux amis. Je me suis portée volontaire, fin novembre j’ai intégré l’EHPAD Saint Stanislas de Nancy pour aider les personnes atteintes d’Alzheimer en tant qu’agent d’entretien. Ce n’est pas toujours facile mais la solidarité est indispensable et source de satisfaction. »

Informations annexes au site