Une ambition pour le logement

La Ville de Nancy a l’ambition d’offrir la possibilité à tous ses habitants de trouver une réponse adaptée à leurs besoins de logement.

Cette ambition est formulée dans le Programme Local de l’Habitat Durable porté par la Communauté urbaine du Grand Nancy, dont la Ville est signataire et qui formule trois objectifs à atteindre sur notre territoire : satisfaire les besoins en logement avec une offre qualitative et quantitative, permettre aux habitants de réaliser un parcours résidentiel et favoriser un développement équilibré du parc de logements dans toute sa diversité.

Répondre à cette ambition nécessite une bonne appréhension des besoins et une réactivité afin d’assurer la complémentarité entre développement de l’offre et renouvellement urbain, qu’il s’agisse du parc privé ou public.

Cette diversité de l’offre ne se conçoit que dans le cadre d’une programmation attentive à l’équilibre entre construction de logements privés et de logements sociaux.

Étape fondamentale du parcours résidentiel, l’accession à la propriété doit également être pour les habitants l’occasion de développer un projet de vie harmonieux à Nancy. Une attention particulière sera portée aux programmes immobiliers pour qu’ils proposent ce type d’offre d’accession pour tous les ménages, qu’ils soient ou non locataires du parc social.

Une attention particulière au logement des seniors

Le logement des seniors nécessite la mise aux normes et l’adaptation des logements existants. C’est une priorité afin d’assurer un maintien à domicile dans les meilleures conditions de sécurité et de confort. Des services complémentaires d’information, d’assistance et de soutien doivent également être recherchés afin de soulager les problématiques matérielles (ménage, restauration, achats…) et de lutter contre la solitude et l’isolement (services téléphoniques, visites, implication des services de La Poste pour assurer un lien quotidien…). En parallèle, la mise en place d’une offre diversifiée de logements adaptés nécessite un travail avec les promoteurs immobiliers.

S’inscrire dans la dynamique du label Ville amie des aînés

Le Réseau mondial OMS des « Villes et communautés amies des aînés »a été mis sur pied dans le but de favoriser les échanges d’expérience autour de la question du vieillissement, en allant au-delà du regard des seuls professionnels de la gérontologie. En y participant, Nancy s’engage à créer un environnement urbain participatif et accessible pour la population âgée et à promouvoir un vieillissement actif, en bonne santé. Cela vise notamment les conditions de vie, avec un travail sur huit éléments : l’environnement bâti, le transport, le logement, la participation sociale, le respect et l’inclusion sociale, la participation civique et l’emploi, la communication et les services de santé. En lien avec cet engagement international, l’amélioration du parcours résidentiel sera un point fort de notre action.

ACTION : développer des programmes couvrant une large gamme de choix, allant d’appartements bénéficiant de l’ensemble des services liés à la domotique et au concept de « logement intelligent », aux résidences assurant des prises en charges médicales importantes, avec du personnel dédié.

ACTION : développer l’habitat intergénérationnel. Ainsi, des personnes âgées habitant des logements de surface importante peuvent héberger des jeunes étudiants ou actifs, s’assurant d’une présence attentive et rassurante et faisant bénéficier d’un hébergement à des personnes en recherche de solution.

ACTION : créer un service d’accompagnement pour mieux conseiller les personnes âgées dans leur vie quotidienne (adaptation de leur logement en vue du maintien à domicile).

 

 

Des solutions pour les étudiants

Avec une très forte densité étudiante, Nancy accueille sur son territoire de nombreux jeunes en recherche d’une solution adaptée.

L’offre actuelle présente une gamme importante de solutions : foyers et internats, résidences universitaires publiques ou privées, résidences hôtelières pour étudiants, parc privé. Néanmoins, toute une série de services complémentaires peut être envisagée. En collaboration étroite avec le CROUS et en lien avec le Conseil de la Vie Étudiante, la Ville doit faciliter les modalités de recherche de logement (salon dédié, présentation des offres existantes…) et d’aide à l’installation. En parallèle les modalités d’animation des résidences sont à développer, tout comme la volonté de présenter, aux futurs résidants nancéiens, l’ensemble des services (administratifs, transport, commerces…) et loisirs (culturels, sportifs…) existants sur l’agglomération.

Des logements sobres sur le plan énergétique

La sobriété énergétique est un impératif social et environnemental. Son application au cœur des logements anciens doit être une priorité et le développement de nouveaux logements doit être garant de solutions économes. Il semble ainsi particulièrement nécessaire de veiller à la rénovation des logements existants, à la certification (RT 2012) des nouveaux logements et à la sensibilisation des copropriétés.

Au cœur de ce dispositif, la Maison de l’Habitat et du Développement Durable du Grand Nancy est le centre de ressource idéal et cohérent. L’ensemble des services qu’elle propose permet d’informer le public sur la consommation énergétique et de proposer un accompagnement administratif et financier permettant une mise à niveau des logements.

Une initiative contre le mal-logement

Année après année, le rapport de la Fondation Abbé Pierre constate l’aggravation du mal-logement. Nancy, où, dans l’immédiat après-guerre, la rencontre de Jean Prouvé et de l’abbé Pierre fit naître une réponse pertinente, se doit d’être actrice. La Ville prendra l’initiative de réactualiser, de concert avec l’Ecole d’Architecture, la « Maison des jours meilleurs », construction modulaire à base d’éléments préfabriqués, conçue et montée en un temps record. Elle pourra en faire la proposition au niveau national, aux fins d’une production.

Plan d’actions

Transmettre la culture des économies d’énergie, dans la continuité de l’opération « familles à énergie positive » et développer le dispositif des certificats d’économie d’énergie proposés par le Grand Nancy ;

soutenir le Dispositif CoproActif offrant aux copropriétés un accompagnement pour les travaux d’isolation ou de remise aux normes importants qu’elles ont à décider ;

accompagner techniquement et financièrement les propriétaires qui envisagent la réalisation de travaux, dans le cadre du Programme d’intérêt général « Habiter mieux dans le Grand Nancy » et des « Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat ». Cela touche notamment les propriétaires de pavillons développés il y a une quarantaine d’années et qui nécessitent une reprise importante de l’isolation et une amélioration des performances énergétiques ;

accompagner les proprtaires dans les  secteurs à enjeux, notamment le secteur sauvegardé, où la réalisation de travaux s’oppose parfois à la nécessaire préservation du patrimoine. Un chargé d’étude pourra porter toute son attention aux nécessaires propositions techniques permettant d’allier préservation du patrimoine et mise aux normes ;

poursuivre les raccordements au réseau de chauffage urbain, qui irrigue déjà une partie du territoire de la ville de Nancy ;

mettre en place une structure permettant de préfinancer les travaux d’isolation par un recours à la formule du “tiers investisseur” ou au remboursement des travaux au fur et à mesure des économies de facturation constatées.

Indicateurs dévaluation

  • Taux de logements sociaux
  • Nombre d’actions visant la lutte contre la précarité energétique
  • Nombre de logements construits et rénovés