Une ville collaborative, où l’on décide ensemble

Nancy est une ville qui fait confiance à la richesse de ses ressources humaines.
La nouvelle équipe municipale souhaite amplifier les actions en faveur de l’association et de la participation de tous les habitants à la vie de la cité.

Au-delà des échéances démocratiques qui assurent la désignation des représentants, le lien quotidien entre les élus et les Nancéiens doit être approfondi pour permettre d’éclairer la prise de décisions.

Cette exigence se traduira par une évolution de l’exercice de la démocratie locale, faite de nouvelles exigences d’écoute active, de concertation et d’association à l’action communale.

Dans la vie quotidienne, dans les grands chantiers, dans la gestion rigoureuse des finances locales, la participation de tous les acteurs sera sollicitée pour partager les décisions et proposer de nouvelles idées.

La municipalité se doit également d’être exemplaire. La démocratie et la République exigent, encore plus en période de crise économique et de mutations sociétales, que celles et ceux qui la servent soient irréprochables et transparents avec les citoyens.

Une démocratie de proximité dynamique

L’administration de la cité s’appuie sur les engagements pris devant les électeurs. Au-delà de ces échéances, les habitants doivent pouvoir partager leurs propositions et formuler leurs suggestions à l’appui de la gestion municipale.

Ce dialogue peut se faire d’une manière très directe, notamment dans le cadre de rencontres de quartier, qui permettent un échange informel avec les élus, particulièrement pour les sujets relevant du quotidien (cadre de vie, propreté, sécurité, aménagements urbains).

Il doit aussi s’exercer dans le cadre d’instances de quartier, réunissant habitants, associations et acteurs économiques, dont l’organisation devra conserver l’autonomie que prévoit la forme associative. Elles doivent permettre d’éclairer les actions de proximité mises en place pour parfaire l’adéquation entre action publique et besoin des citoyens. Leur travail doit être facilité par l’attribution d’une subvention mais aussi par l’appui technique et administratif des services de la Ville, notamment pour former les bénévoles engagés dans ces instances.

Le règlement du Conseil municipal sera par ailleurs complété par un nouveau « droit d’interpellation ». Cette possibilité d’inscrire un point d’intérêt général relevant des compétences communales à l’ordre du jour du conseil municipal ou de faire remonter des observations citoyennes sera ouverte aux habitants à l’échelle d’un quartier. Leurs avis, observations et propositions enrichiront ainsi la décision.

Un Conseil de la jeunesse et un Conseil des entrepreneurs seront également installés afin de garantir une vision partagée des actions municipales. Instances de propositions et outils de co-construction de projets, leur fonctionnement sera facilité par l’appui des services communaux.

La diversité des rendez-vous proposés aux Nancéiens et la nécessaire combinaison des différents espaces et temps de dialogue garantiront l’indispensable ouverture sur la ville, à l’image de celle initiée dans le cadre de la consultation « Nancy en Mouvement ».

Indicateurs dévaluation

  • Nombre de rendez-vous proposés aux Nancéiens
  • Nombre de Nancéiens rencontrés au cours de l’année
  • Nombre d’interpellations du Conseil municipal
  • Nombre de réunions du Conseil de la Jeunesse et des Entrepreneurs.

La refondation du Conseil des jeunes

La participation des jeunes à la vie de la cité ne doit pas se résumer à l’entrée dans la citoyenneté et donc à l’exercice du droit de vote et d’élection.

Avec le Conseil des jeunes, initié à Nancy dès 1996, c’est bien l’accompagnement à l’apprentissage de cette citoyenneté qui a été recherché, autant que l’engagement civique, au service de causes d’intérêt général.

Afin d’élargir la représentativité des jeunes s’engageant au sein de ce conseil, et pour prendre en compte l’importance de jeunes étudiants sur notre commune, la Ville de Nancy transformera son Conseil des jeunes en Conseil de la Jeunesse, en y intégrant désormais les jeunes adultes. La campagne de communication auprès des lycéens et des étudiants sera renforcée.

Ce Conseil de la jeunesse contribuera à éclairer les délibérations du Conseil municipal inhérentes à la jeunesse, à émettre des recommandations, à conduire ou à soutenir les projets portés par les jeunes au service de la cohésion sociale et de la promotion des valeurs républicaines.

Indicateurs dévaluation

  • Diversité des quartiers représentés au Conseil de la jeunesse
  • Diversité des filières de formation ou d’emploi des membres du Conseil de la jeunesse
  • Nombre de projets soutenus
  • Nombre de recommandations émises

Une gouvernance transparente et exigeante

Le monde et les exigences des habitants ont évolué. L’information circule librement. Les frontières entre vie publique et vie privée semblent de moins en moins tracées, de plus en plus complexes.

A l’écoute des citoyens, la nouvelle équipe municipale a décidé de placer la transparence au cœur de son action. Elle entend le faire de manière réfléchie, sans tabou mais aussi sans excès ni dogmatisme. Car la transparence doit être un vecteur de confiance.

Consacrée notamment par la signature des chartes Anticor et Transparency International et inscrite dans le règlement intérieur du Conseil municipal, cette exigence s’est traduite, dès le mois d’avril 2014, par plusieurs mesures : l’ouverture de la représentation de la Ville de Nancy aux différents organismes et structures financées par la collectivité, la délégation de la présidence de la Commission des Finances à l’opposition municipale, la baisse de 10% des indemnités des élus, des frais de représentation et de mission, de réception et de protocole.

Chaque année, plusieurs présentations seront inscrites à l’ordre du jour du Conseil municipal afin de permettre un débat ouvert et constructif :

  • rapport sur la sécurité publique expliquant l’ensemble des actions menées par les acteurs sur le territoire (Préfecture, Justice, Conseil Général de Meurthe-et-Moselle et Grand Nancy) ;
  • rapport sur l’attribution des marchés publics ouverts par la Ville de Nancy ;
  • rapport sur la gestion du patrimoine de la Ville de Nancy (cession, acquisition, rénovation, économies d’énergies).

Le conseil municipal disponible sur le site 

Depuis avril 2014, pour permettre à chaque citoyen de suivre l’actualité du Conseil municipal, l’ensemble des débats fait l’objet d’une retransmission en différé sur le site internet de la Ville de Nancy.

Indicateurs dévaluation

  • Nombre et fréquence des rapports thématiques présentés en Conseil municipal
  • Nombre de consultation des retransmissions du Conseil municipal

L’accès à l’information pour tous

De nombreux services publics sont d’ores et déjà dématérialisés. Régulièrement, de nouveaux sites et de nouvelles applications viennent faciliter la vie des usagers. Dans ce cadre permanent d’innovation, la Ville de Nancy souhaite faciliter un accès large et rapide à l’information avec notamment :

  • la dématérialisation des actes du Conseil Municipal ;
  • la dématérialisation d’un maximum d’actes (arrêtés, chaîne comptable, gestion du temps de travail, droit des sols…) ;
  • le développement d’une Gestion Electronique des Documents.

Une ville simple

Les habitants sont les premiers observateurs de leur ville. Pour cela, la Ville a ouvert début 2015 la plateforme Nancy en Direct, dédiée au recueil des observations, demandes ou suggestions des habitants. Son but est de garantir un traitement réactif et ciblé, au plus près des besoins du terrain, mais aussi d’adapter notre organisation, grâce à une analyse des besoins. Cet outil sera progressif, l’objectif étant d’en faire une porte d’entrée complète des demandes des citoyens et de leur permettre de suivre en direct l’état d’avancement de leurs demandes.

La lutte contre la pollution sonore sera renforcée sur la base des actions déjà mises en œuvre par la brigade antibruit. Une attention particulière continuera d’être portée aux établissements bénéficiaires de terrasses ou disposant de dispositifs de musique amplifiée. Les sites estudiantins sont aussi concernés. Ce service complétera la palette des actions rendus possibles en sollicitant Nancy en Direct.

Enfin, les élus en charge des territoires assureront des permanences notamment dans les mairies de quartier, afin d’être au contact en proximité des nancéiens

Indicateur dévaluation

  • Délai de réponses de Nancy en Direct