La culture en continu

Nancy vit, pense et partage la culture avec d’autant plus de passion et d’ambition qu’elle figure aujourd'hui parmi les plus grandes villes culturelles de France.
Seconde du palmarès établi par Arte en 2014, quatrième du classement édité par le Journal des Arts en 2013, la ville affirme son identité sur la scène nationale et internationale

Cette reconnaissance est le fruit d’une politique  de développement construite autour de deux priorités. D'abord, la mise en valeur du patrimoine, de l’Ensemble 18ème au Palais des Ducs de Lorraine, en passant par l’École de Nancy et la Ville Neuve de Charles III. D'importants investissements ont mis en avant la richesse exceptionnelle de cet héritage.

Ensuite, la volonté constante de soutenir la création et de proposer une offre la plus diverse possible, accessible à tous les publics. Porté par l’aspiration humaniste de la cité, ce travail au service de la médiation et de la diversité est devenu un marqueur de la culture à Nancy. Rendus plus accessibles, l’art et la culture nourrissent l’épanouissement personnel autant qu’ils favorisent la cohésion sociale.

Cette politique  culturelle  s’incarne dans des grands événements qui viennent rythmer la vie sociale et urbaine. Chaque année, plusieurs centaines de milliers de Nancéiens et de visiteurs étrangers convergent vers le Livre sur la Place, les Fêtes de Saint-Nicolas et les Rendez-vous Place Stanislas. En fonction de l’actualité ou des anniversaires, le public se voit aussi proposer des événements exceptionnels, dont le dernier en date, Renaissance Nancy 2013, a mis en lumière l’héritage foisonnant de cette période de l’Histoire.

Cette politique permet aussi de soutenir le travail quotidien, les projets et les événements développés avec enthousiasme par le monde associatif et les acteurs culturels du territoire.

Elle offre enfin un accès quotidien à un patrimoine entretenu et  à des œuvres et  collections  présentées par un réseau remarquable  d’établissements municipaux  :  le Musée des Beaux-Arts, le Musée de l’Ecole de Nancy, le Palais des Ducs de Lorraine - Musée  Lorrain, les Bibliothèques-Médiathèques, les Archives municipales.

Toutes ces actions portées par la Ville de Nancy forment un socle cohérent, dont les valeurs partagées sont la créativité, la diversité,  l’accessibilité…  et  la continuité.  La culture  à Nancy, c’est « la culture en continu » !

Tout en poursuivant ce cap de développement qui sert son attractivité et soutient la croissance locale, la collectivité veut franchir  un nouveau palier.  Pour ce faire,  nous souhaitons d’abord renforcer notre soutien à la création et à la diffusion, en offrant des possibilités supplémentaires de créer et  en ouvrant une place nouvelle à l’art contemporain et l’art dans la ville.

Ensuite, nous souhaitons étendre l’influence de Nancy, en poursuivant le travail  de mise en réseau avec les villes du Sillon Lorrain, mais surtout en renforçant son développement international, notamment au travers de coopérations, de coproductions de spectacles, de prêts ou d’emprunts d’œuvres avec nos villes jumelées. Enfin, de nouvelles passerelles doivent être créées entre culture, économie et commerce.

Favoriser la création et la diffusion

Nancy veut être une ville où artistes et établissements culturels vivent et produisent de manière complémentaire, au bénéfice de l’imaginaire et de l’émotion collective. C’est en les faisant coopérer qu’elle développera plus encore sa propre spécificité, loin des propositions franchisées et importées.

Une nouvelle place pour l'art contemporain

En lien avec la dynamique naissante autour du Campus ARTEM, nous souhaitons densifier la présence de l’art contemporain, du design et de l’art dans la ville. Cela passe par une programmation annuelle nationale dans la Galerie Poirel et au Musée des Beaux-Arts, qui confortera sa politique d’acquisition. Cela passe aussi par une politique offensive en matière d’art dans la ville, par le biais d’installations d’œuvres dans l’espace urbain. Les quartiers bénéficiant d’une requalification (Rives de Meurthe, Nancy Grand Cœur) seront particulièrement propices à ce type de projets.

NJP for ever

Le soutien financier aux projets artistiques portés par les acteurs associatifs sera conforté en travaillant à une nouvelle définition des dispositifs de subventionnement.

La Ville de Nancy maintiendra son soutien au festival Nancy Jazz Pulsations, reconnu comme un événement « représentatif de notre ville » selon l’étude La Culture à Nancy, conduite par l’Université de Lorraine.

Plan d'actions

développer une politique municipale de commande artistique, afin de constituer un parc d’installations et de sculptures contemporaines dans la ville ;

promouvoir le street art, avec des manifestations éphémères et l’installation d’un mur permanent, permettant une programmation  annuelle d’artistes urbains ;

accompagner les acteurs qui se mobilisent pour programmer sur le domaine public, à l’image du « Faubourg en tête de l’art » ou de « Sculptures en ville »;

poursuivre le travail de médiation et de sensibilisation des publics à toutes les formes d’art.

Indicateurs d’évaluation

  • Nombre, nature et budget de la programmation sur le domaine public
  • Etude des publics
  • Retombées économiques

Inscrire les Fêtes de Saint Nicolas à l’UNESCO

Les Fêtes de Saint Nicolas seront renforcées, approfondies et enrichies, afin d’en faire un événement incontournable en Lorraine et dans la Grande Région. Revisiter et redéployer les significations de ce thème et de ses formes, ses connexions avec d’autres villes européennes, est une tâche préalable, à laquelle doivent contribuer les historiens. Il pourra être fait appel à des scénographes et à des maîtres costumiers. Une palette diversifiée de contributions et de talents sera sollicitée, comme l’imagerie, le domaine du conte, la création culinaire...

Nous ambitionnons également de les faire inscrire au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO. Aux côtés des institutions, les acteurs associatifs qui le souhaiteront seront associés à ce temps fort. Un travail de création doit être envisagé à cette occasion en partenariat avec les pôles d’excellence dont dispose la Lorraine.

Indicateurs dévaluation

  • Nombre d’artistes concernés
  • Enquêtes de satisfaction auprès des publics

Des ateliers-laboratoires

Pour offrir aux artistes et associations des possibilités supplémentaires de créer, de diffuser et de vivre dans la cité, nous souhaitons ouvrir des ateliers- laboratoires, rassemblés sur un lieu unique. Cet espace pluridisciplinaire sera dédié aux grandes expositions, à la création, à la production et à l’innovation artistique. Il sera géré par des acteurs culturels, dans le cadre d’un cahier des charges défini par la Ville, prévoyant notamment un lien avec le monde économique. L’objectif est de fédérer la créativité pour susciter l’émulation et la richesse des projets.

Ce nouvel espace viendra en appui des 17 ateliers d’artistes déjà ouverts depuis 2008 (rejoints en 2015 par 8 espaces de travail dans la « maison de l’atelier »à la MJC des III Maisons), des conventions de la Ville avec des lieux associatifs (Galerie Lillebonne, My Monkey, Spray Lab, Théâtres…), et de la mise à disposition de La Fabrique à Alstom, du Théâtre de Mon Désert ou de la Galerie Neuf, de l’engagement de la Ville aux côtés des 7 MJC...

Le rayonnement des grands établissements labellisés

Symboles de notre excellence culturelle, l’Opéra National de Lorraine, le Centre Chorégraphique National – Ballet de Lorraine, L’Autre Canal et le Centre Dramatique National - Théâtre de La Manufacture, tous labellisés par le Ministère de la Culture et de la Communication, doivent continuer de rayonner bien au-delà de la Lorraine. La Ville de Nancy poursuivra son soutien à leurs projets, avec une feuille de route précise pour chacun d’entre eux, partagée avec nos partenaires.

L’Opéra National de Lorraine

Pôle national de création, de diffusion et de production, avec un orchestre symphonique et lyrique, l’ONL est un formidable vecteur d’attractivité. Sa programmation est régulièrement saluée par les médias nationaux et internationaux. Son action sera soutenue et la Ville participera activement à la mise en place d’un pôle lyrique, symphonique et chorégraphique en Lorraine.

Le CCN Ballet de Lorraine

Le Centre Chorégraphique National continuera de décliner son projet en étant un centre de création, de diffusion, d’accueil du public et d’artistes, mais aussi un lieu d’exploration des nouvelles perspectives que l’art chorégraphique peut offrir.

L’Autre Canal

Avec le soutien  de l’Etat et de la Région Lorraine, la Ville maintiendra son aide aux musiques actuelles, à travers L’Autre Canal. Il poursuivra son travail de fond en associant diffusion, aide à la création, développement et sensibilisation des publics, structuration du secteur (animation du réseau Musiques Actuelles En Lorraine / M.A.E.L) et coopération transfrontalière avec le projet multipistes.

Le CDN – Théâtre de la Manufacture

Acteur majeur du théâtre à Nancy et en Lorraine, le Centre Dramatique National sera soutenu pour développer ses productions et coproductions - qui sont jouées pour la plupart dans toute  la France -,  diffuser  des spectacles dramatiques, accueillir des compagnies théâtrales lorraines, le festival RING et les actions de médiation.

Indicateurs d’évaluation

  • Nature, fréquentation et budget des programmations
  • Etude des publics et de leur satisfaction
  • Retombées économiques
  • Nombre d’artistes concernés

Faciliter l’accès et développer les publics

Nancy  œuvre depuis  de  nombreuses années pour sensibiliser tous  les publics,  quels qu’ils soient,  à l’ensemble  des  programmations.  De  nombreuses mesures  sont   d’ores  et   déjà   en   place,   témoignant d’une  forte   volonté   politique   d’ouvrir   les  portes  des établissements de la ville.

Les musées sont gratuits pour tous chaque premier dimanche du mois. Ils le sont toute l’année pour les moins de 12 ans, les détenteurs de la Carte Jeunes Nancy Culture, les scolaires et les groupes participant aux missions de sensibilisation favorisant l’accessibilité de tous à la culture. Un pass musée a été  mis en place pour seulement  40 €, avec accès illimité pour deux personnes.

La   Bibliothèque-Médiathèque    de   Nancy   est    gratuite pour   les  moins   de  15  ans.   Des  réductions   y   sont accordées aux bénéficiaires de minima  sociaux, les demandeurs d’emplois et  les porteurs  de la Carte Jeunes Nancy Culture. Il en va de même pour le spectacle vivant. Des actions  spécifiques sont  organisées pour  les jeunes : concerts  découverte  à l’Opéra ou à l’Autre Canal.  Enfin, tous les élèves de CM2 et de seconde de Nancy bénéficient gratuitement d’une Carte Jeunes Nancy Culture.

Par ailleurs, la Ville a mis en place une offre d’action et de médiation particulièrement riche dans l’ensemble des établissements : visites guidées,  ateliers,  rencontres avec les artistes, lectures, découverte des coulisses, parcours coordonnés. 80 000 scolaires en profitent chaque année.

Enfin, les 3 musées de la ville bénéficient d’un service des publics mutualisé, pour une professionnalisation des métiers de la médiation  et  un meilleur  service rendu.  Ces efforts d’organisation doivent encore être amplifiés.

ACTION : travailler sur un futur « plan jeunes ».

ACTION : réaliser un livret commun présentant la programmation des établissements culturels à destination des écoles, collèges et lycées.

Consolider l’action des établissements patrimoniaux

Musées, Bibliothèques-Médiathèques, Archives :  la Ville de Nancy poursuivra son soutien à ces équipements qui  ont pour  missions de présenter des programmations  de qualité, d’assurer des prêts  et  d’acquérir  des documents  ou  œuvres,   de  conseiller,   collecter, classer, conserver, communiquer et sensibiliser.

Le rapprochement des musées se poursuivra avec la création d’une direction des musées qui aura la charge de renforcer la collégialité  entre les établissements, tout en préservant l’identité  de chacun, intégrant la gestion de la Galerie Poirel. Elle devra œuvrer pour apporter une vision globale, faciliter  la mise en œuvre de projets transversaux (promotion, valorisation  et diffusion  des collections permanentes, expositions temporaires), envisager le regroupement des services-supports, définir les grandes lignes d’une politique d’achats, dont le budget sera mutualisé,  instaurer  une veille vis-à-vis d’opportunités  et de possibles donateurs, rechercher des mécénats, développer la présence de l’art dans la ville.

Cette démarche de mutualisation  devra être étendue à la gestion du patrimoine écrit de la Ville, avec la mise en œuvre de passerelles entre la Bibliothèque Municipale, les Archives municipales, les collections  des musées (en prenant en compte la mise en service en 2017 du Centre des mémoires du département) et le programme de rénovation  du Palais des Ducs de Lorraine- Musée Lorrain.

Indicateurs dévaluation

  • > Nombre d’acquisitions
  • > Fréquentation
  • > Étude des publics et de sa satisfaction

Les bibliothèques à lheure du numérique

La révolution numérique crée de nouveaux modes de lecture et de nouvelles attentes. Pour faire évoluer le modèle encyclopédique et universaliste, les Bibliothèques-Médiathèques de la Ville, intégrées au réseau Colibris sur le Grand Nancy, vont poursuivre le travail de redéfinition de leur offre. Ce travail sera conduit dans le cadre du dispositif de Bibliothèque Numérique de Référence impulsé par le Ministère de la Culture et de la Communication.

En parallèle, une refonte du réseau va être engagée, avec le renforcement de l’offre dans les quartiers du Haut du Lièvre et de Bonsecours. Dans une démarche élargie, les Archives municipales accompagneront les services municipaux sur les questions d’archivage électronique.

Indicateurs dévaluation

  • Evolution de la typologie des publics
  • Fréquentation
  • Supports et outils pour favoriser la participation des habitants
  • Étude des publics et de sa satisfaction

Créer des passerelles entre culture, économie et commerce

La culture est désormais reconnue comme un secteur qui contribue fortement à  la   production nationale  de  richesses. Une  étude réalisée  par   l’Inspection   générale des finances (IGF),  avec l’Inspection générale des affaires culturelles (Igac), parue en janvier 2014, chiffre  à 57,8 milliards  d’euros  la  valeur  ajoutée produite par les activités culturelles en France. Il ya une corrélation positive entre la présence d’une implantation culturelle et le développement socio- économique d’un territoire.

Les études réalisées par la Ville de Nancy et ses partenaires permettent d’identifier  les liens entre l’offre culturelle   et  l’activité   économique. Sur cette base, il est proposé de créer de véritables passerelles entre les événements, les animations  et les offres commerciales.

Plan dactions

Répartir les programmations sur le territoire selon la vocation commerciale ou résidentielle des places et des espaces publics ;

travailleà l’identité du marché de Saint Nicolas et rechercher des mécénats pour amplifier le contenu des programmations ;

développer les relations avec les Galeries d’art, les cinémas, les tourneurs, les labels musicaux, les producteurs de spectacles, les maisons d’éditions… en s’inspirant du modèle exceptionnel qu’est le Livre sur la Place avec les libraires ;

développer le rayonnement du Livre sur la Place tout au long de l’année ;

soutenir les artisans d’art, trait d’union entre création contemporaine et conservation du patrimoine et des savoir-faire.

Indicateurs dévaluation

  • Fréquentation, budget et évolution de la typologie des visiteurs
  • Retombées économiques par manifestation

L’impact de la culture sur le territoire (chiffres 2013)

  • 500.000 spectateurs pour les Rendez-Vous place Stanislas
  • 165.000 spectateurs à la Saint Nicolas
  • 170.000 visiteurs au Livre sur la Place
  • 90.000 spectateurs au NJP pour 166 concerts
  • 211.462 visiteurs dans le réseau de Bibliothèques-Médiathèques
  • 22.000 visiteurs aux journées du patrimoine
  • 6.200 visiteurs à la nuit des musées
  • 5.800 visiteurs à la Villa Majorelle
  • 4.200 visiteurs à l’Eglise Bonsecours
  • 56 agents travaillant dans les services aux publics
  • 280 actions proposées à tous les publics
  • 130 actions proposées aux scolaires
  • 80.000 scolaires accueillis
  • 2 700 programmations par an
  • 700 événements associatifs sur la Ville
  • 25 ateliers d’artistes