Citoyenneté

Rencontre entre Jean Castex et Mathieu Klein : grands projets et écoute

La venue du Premier Ministre dans la Métropole du Grand Nancy a été l'occasion d'un échange avec Mathieu Klein, maire de Nancy et président de la Métropole du Grand Nancy. Une rencontre placée sous le signe des grands projets et de l'écoute.

Publié le

À l'heure où les mesures de restriction s'assouplissent, les regards se portent sur l'après, avec les grands projets, qui permettront de conjuguer relance économique et transition écologique. 

L'un des enjeux phares, auquel est tout particulièrement confrontée la Métropole du Grand Nancy, est celui des mobilités. Afin de répondre aux attentes des habitants du bassin de vie, mais également de faciliter les déplacements et d'accompagner les différentes activités des Grandes Nancéiennes et des Grands Nancéiens, la Métropole du Grand Nancy travaille actuellement et collectivement à de nouvelles solutions de mobilités. 

Ce projet d'envergure, qui s'inscrit plus largement dans une vision stratégique à l'échelle du Sillon Lorrain, a été longuement abordé ce matin. Le Premier Ministre a parfaitement mesuré l'ampleur des enjeux et a assuré à Mathieu Klein du soutien de l'État dans le cadre de son plan de relance.  

Au-delà des mobilités, c'est plus largement la situation de sortie de crise qui a été abordée. Avec une attention particulière portée à la jeunesse. 75 % des adultes de 18 à 24 ans vivent aujourd'hui dans une zone urbaine et subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire. Les villes et les métropoles ont un rôle déterminant à jouer pour accompagner leur insertion sociale et professionnelle - d'autant plus dans ce contexte de crise. C'est l'objet des expérimentations proposées par Mathieu Klein dans le cadre de sa mission à France Urbaine, dont il a fait part au Premier Ministre. 

Enfin, les deux hommes ont partagé leur souci de ne pas gâcher la sortie de crise et de continuer à accélérer la vaccination. En effet, dans un contexte plus prégnant de territorialisation, le maire de Nancy et président du Grand Nancy a rappelé la nécessité d'un approvisionnement plus fort pour les territoires les plus touchés. La crise sanitaire n'est pas encore terminée et les efforts doivent se poursuivre.