Santé

Plan de modernisation du CHRU de Nancy, une décision nationale tant attendue

Après de longues années d’efforts et de négociation, le plan de modernisation du CHRU de Nancy va enfin pouvoir être engagé, à la suite des annonces faites ce jour par Olivier Véran, ministre de la Santé. Un moment historique pour ce dossier, pour Nancy, la Métropole, le territoire lorrain et plus largement pour l’hôpital public.

Publié le

Dans un contexte de crise sanitaire et de mobilisation inédite des personnels soignants, c’est un geste significatif de la part de l’État, les promesses sont tenues. Ce projet structurant, tant pour l’offre de santé que la qualité de soins en Lorraine, permettra au CHRU de Nancy d’être à la hauteur de son statut d’hôpital national de référence. 

Mathieu Klein, maire de Nancy, président de la Métropole du Grand Nancy et président du conseil de Surveillance du CHRU, ainsi que Bernard Dupont, directeur général du CHRU et le professeur Christian Rabaud, président de la Commission Médicale d'Établissement du CHRU, qui ont fortement défendu la nécessité d’un accompagnement financier de l’État non conditionné à la suppression de postes et de lits, saluent les annonces.

C’est en effet l’engagement qui est pris aujourd’hui par le Gouvernement, avec :

  • le maintien des 300 postes qui devaient être initialement supprimés ;
  • la réorientation de postes administratifs pour renforcer les effectifs soignants ;
  • le maintien de la capacité en lits ;
  • une participation financière de 420 M€, soit 70 % de l’investissement global et une reprise d’un tiers de la dette de l’établissement hospitalier.

Les 598 millions d’euros qui seront investis, permettront de lancer très prochainement une vaste opération de restructuration urbaine à l’échelle de la Métropole et de la Ville de Nancy, avec le réaménagement de l’hôpital de Brabois, où les locaux seront modernisés, et la création d'un vrai pôle mère-enfant. Par ailleurs, un hôpital de proximité sera maintenu dans le centre-ville de Nancy. 

Au-delà des aspects de santé, ce projet est une véritable opportunité en matière d’innovation et de développement économique, au rayonnement large. L’affirmation du technopôle de Brabois comme un campus d’innovation et de santé liant l’université, les laboratoires, les entreprises et les start-up, permettra l’émergence d’un écosystème performant à l’échelle régionale. 

La crise sanitaire a confirmé la fierté et l’attachement des Grand Nancéiens pour leur hôpital public. Le CHRU de Nancy est un acteur majeur de santé tant pour la Métropole que pour l’ensemble de l’anté-région lorraine, un atout en matière de recherche et de développement, et cet investissement public sans précédent fera figure de locomotive pour le territoire.