Relations internationales

Nancy et Kunming (Chine) désormais partenaires

Nancy et Kunming ont signé le 22 août 2017 la lettre d’intention de leur jumelage. Ce partenariat va générer des projets dans tous les domaines de la vie quotidienne (santé, économie, commerce, science, éducation, culture et tourisme) et ouvrir de nouvelles opportunités de coopération au bénéfice de tous les Nancéiens.

Publié le

Déjà jumelée avec 9 villes en Europe, aux Etats-Unis, en Israël et au Japon, Nancy vient de signer sa première convention de jumelage avec la Chine, en l’occurrence avec la ville de Kunming.

Située dans la province du Yunnan, Kunming est une grand mégapole chinoise (plus de 7 millions d’habitants) qui entretient déjà des liens forts avec Nancy, puisque le CHU et l’Hôpital de Kunming coopèrent depuis une dizaine d’années, notamment en matière de formation des médecins.

Ce partenariat s’inscrit aussi dans la continuité du développement des échanges ente les deux pays. À Nancy, près de 500 étudiants chinois sont accueillis tous les ans sur les campus de l’Université de Lorraine. L’ouverture de filières de formation et la conclusion de nouveaux partenariats universitaires sont les moteurs de croissance des échanges éducatifs franco-chinois.

Les deux maires ont mis au cœur du jumelage les perspectives de collaboration entre les établissements d’enseignement supérieur.

La convention a été signée par Laurent Hénart, Maire de Nancy, et Monsieur Wang Xiliang, Maire du Gouvernement Populaire de la Ville de Kunming, en présence de Monsieur Yanjun HE, Consul Général de Chine, de Madame Sylvie Petiot, Première adjointe, Monsieur Jean-Michel Berlemont, adjoint en charge des Relations Internationales, et de nombreux acteurs économiques et de la médecine, notamment Monsieur Bernard Dupont, directeur général du Centre Hospitalier Régional de Nancy, et Monsieur Marc Braun, doyen de la Faculté de médecine.

La déclaration de Laurent Hénart

Je suis fier que la Ville de Nancy et Kunming soient désormais jumelées. Notre partenariat va servir notre développement économique, nos entreprises et notre filière de santé et de recherche. C'est une bonne chose pour les Nancéiens et pour l'avenir. C'est aussi un choix d'ouverture que je revendique, haut et fort, quand partout s'élèvent des voix pour se replier et se méfier de la richesse du monde.

La déclaration de Wang Xiliang

Nous sommes heureux de pouvoir travailler avec Nancy, son université, sa filière de santé et de recherche particulièrement réputée, mais aussi sa culture et ses grandes ressources humaines.

Présente deux jours à Nancy, la délégation chinoise a rencontré des personnels de la Faculté de Médecine, du Centre de médecine virtuelle (à Brabois) et de l’École de Chirurgie, mais aussi de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Meurthe-et-Moselle et du campus ARTEM, notamment l’Institut Jean Lamour.