Culture

Le tableau volé de Paul Signac de retour au Musée des Beaux-Arts

C'est une histoire digne d'un roman policier... qui finit bien. Dérobée entre le 23 et 24 mai 2018 au Musée des Beaux-Arts par des voleurs expérimentés, "Le Port de la Rochelle" (1915), toile du peintre néo-impressionniste Paul Signac, a été officiellement rendue à la Ville de Nancy. L'œuvre avait été retrouvée à plus de 2 100 kilomètres de Nancy, en Ukraine, en avril 2019.

Publié le

Après deux ans d'enquête, la toile a pu rentrer en France au début de l'année 2021, où elle a été confiée aux policiers de l'Office central de lutte contre le trafic de biens culturels et placée sous scellés. Suite à une expertise scientifique menée par une spécialiste du peintre, l'œuvre est revenue à Nancy, prise en charge par les services de police et déposée au Musée des Beaux-Arts.

La toile de 46 cm sur 55 cm, une huile de 1915 signée Paul Signac, fait partie du legs de la veuve du mécène Henri Galilée, qui a fait don à la Ville de Nancy de 117 œuvres de sa collection personnelle en 1965. Elle retrouvera les cimaises du musée à l'issue de la procédure judiciaire et après restauration. 

La cérémonie officielle de remise de la toile de Paul Signac s'est déroulée en présence du maire de Nancy, du préfet de Meurthe-et-Moselle, de l'ambassadeur d'Ukraine en France, du procureur de la République, de représentants des ministères de la Justice, de l'Intérieur et de la Culture, ainsi que de la direction de Nancy-Musées.

Situer