Culture

Le camée de Nancy retrouve pendant une journée Saint-Nicolas-de-Port après 227 années d'absence...

Les Villes de Nancy et de Saint-Nicolas-de-Port poursuivent leur partenariat dans le cadre des festivités de la Saint-Nicolas, avec une exposition historique sur le camée et le bras reliquaire de saint Nicolas, ce lundi 2 décembre à l'Hôtel de Ville de Saint-Nicolas-de-Port.

Publié le

Le camée de Nancy est une pièce qui était fixée sur l'ancien bras reliquaire offert par René II à l’église de Saint-Nicolas-de-Port, en 1475. En 1792, l’ancien bras reliquaire fut détruit par les révolutionnaires, afin de récupérer son or et son argent. Par chance, le camée de Nancy est sauvé par l’érudit Mory d’Elvange, qui a le réflexe de le dessertir du bras reliquaire pour le préserver. C’est ainsi que cette pièce d’exception est rentrée dans les collections des Bibliothèques de Nancy.

Il s’agit d’un événement historique pour les Lorrains, puisque 227 ans après avoir quitté le trésor de l’église saint Nicolas, le camée a retrouvé le bras reliquaire de saint Nicolas, présenté lui-même lors de la procession ancestrale aux flambeaux, le samedi 7 décembre prochain.