Patrimoine, Fêtes de Saint Nicolas, Festivités, Familles, Événement

La porte Saint-Nicolas restaurée s'illumine

La Ville de Nancy a inauguré la mise en lumière de la porte Saint-Nicolas restaurée, vieille de 400 ans d'Histoire, conçue par les fortificateurs italiens sous le règne de Charles III. En bonus, un nouveau village des Fêtes de Saint-Nicolas, aux saveurs du Canada, vous y attend !

Publié le

Le chantier de restauration de la porte Saint-Nicolas a permis la rénovation architecturale des élévations et du décor sculpté, tels que Morey les avait laissés. Les arcades orientales ont également retrouvé une vocation commerciale.

L'inauguration de la porte Saint-Nicolas restaurée a eu lieu samedi 20 novembre, en présence notamment de Mathieu Klein, maire de Nancy, président de la Métropole du Grand Nancy, Josiane Chevalier, préfète de la Région Grand Est, de la zone de défense et de sécurité Est et du Bas-Rhin, et Jean Rottner, président de la Région Grand Est.

Un peu d'Histoire

La porte Saint-Nicolas, comme les portes Saint-Georges et Saint-Jean (aujourd’hui disparue), appartient au système fortifié de Nancy voulu par Charles III, duc de 1559 à 1608, pour protéger la Ville neuve. Conçues par les fortificateurs italiens, ces portes sont à la fois des ouvrages militaires défensifs, des octrois contrôlant le passage des hommes et des marchandises, et des édifices à la gloire du duché.

Construites au début du XVIIe siècle, elles présentent des caractéristiques architecturales voisines, un style de transition entre Renaissance et classicisme. Elles ont survécu à la destruction des fortifications imposées par les rois de France à la fin du XVIIe siècle. En 1859, dans un vibrant plaidoyer, Léon Mougenot, le secrétaire de la Société d’archéologie lorraine, vantait "ces monuments originaux, empreints des idées d’une mâle Renaissance, conçus sous la forme la plus correcte et la plus pure".

Aujourd’hui, les portes ont perdu leurs fonctions initiales, mais elles participent de notre patrimoine en tant qu’ultimes témoins de la place forte que fut Nancy au temps où le duché de Lorraine se voulait un État indépendant.La singularité de la porte Saint-Nicolas tient à son rôle symbolique et aux transformations subies à travers ses 400 ans d’histoire.

Le Village sous la Porte

Un nouveau village des Fêtes de Saint-Nicolas ouvre sous la porte Saint-Nicolas et promet un dépaysement vers le Grand Nord ! Les vedettes du chardon, tabarnack ! et la MJC Pichon vous accueillent dans un espace aux couleurs du Canada : trois chalets façon cocon au sirop d’érable, avec concerts les vendredis et samedis, cours de cuisine pour enfants les mercredis, et bonne ambiance tous les jours de la semaine. « Attache ta tuque avec d’la broche », ça va décoiffer !

Toutes les infos sur les villages des fêtes