Patrimoine, Citoyenneté

La Croix Gagnée bientôt restaurée grâce au Droit d'Interpellation

La procédure de Droit d’Interpellation du Conseil municipal a permis à un collectif de Nancéiens d'obtenir un vote en faveur de la restauration de la Croix Gagnée. Les travaux commenceront avant la fin de l'année 2018.

Publié le

Suivant la procédure de Droit d'Interpellation, Madame Nicole Crave, résidant à Nancy, a sollicité la Ville pour demander une restauration du monument de la Croix Gagnée, propriété municipale. Une rencontre a été organisée en présence des élus et services de la Ville afin de recueillir précisément les attentes : celles-ci font écho aux dégradations subies par le monument à l’automne dernier, en particulier à la disparition de la plaque vandalisée, et à l’éclairage ne mettant pas suffisamment en valeur le monument.

Examiné et validé par le Conseil citoyen du quartier des 4B (Beauregard, Boufflers, Buthegnémont, Boudonville), ce Droit d'Interpellation a été voté par le Conseil municipal du 14 mai.

Une restauration complète

Les travaux de restauration du calvaire et de ses abords font l'objet d'échanges avec l'Architecte des bâtiments de France et concerneront :

  • un nettoyage d'ensemble avec remplacement du plateau de la croix et restauration des pierres fissurées de la pile ; 
  • la restauration des décors peints présents en sous-face de la toiture ;
  • la rénovation de la couverture ;
  • la remise en peinture des montants bois et des grilles éventuellement reprises pour améliorer la sécurité du site ;
  • la pose d'une nouvelle plaque explicative ;
  • la création d'un nouvel éclairage de mise en valeur du monument.

Les travaux, après pré-étude en lien avec un architecte du patrimoine, sont estimés à un montant maximal de 100 000 euros et feront l'objet d'un marché à procédure adaptée.

Situé en contrebas du plateau du Haut-du-Lièvre, ce calvaire a été érigé en mémoire de la victoire du duc Antoine de Lorraine sur les Rustauds alsaciens et allemands en 1525. Financé en 1530 par le forgeron Didier Fossier, cette croix surnommée « le gainié » prit ensuite le nom de Croix Gagnée.

Situer