Culture

Des bibliothécaires derrière les barreaux

Les bibliothèques de Nancy interviennent depuis sa création, en 2009, au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville. Chaque semaine, des bibliothécaires se déplacent pour assurer la gestion des 4 bibliothèques carcérales et proposer des animations autour du livre et de la lecture.

Publié le

Le club de lecture bien implanté dans le programme culturel de la prison

Les quelques 900 personnes détenues peuvent participer au club de lecture mis en place depuis 2011. Il y a les habitués, très assidus et puis ceux qui passent par hasard,  entraînés par leur codétenu, parce qu’ils ont vu une affiche ou entendu parler de cette activité.

La rencontre est animée par les bibliothécaires et par une équipe de 6 bénévoles passionnés de littérature de l’association Dédale (association de développement d’actions de loisir et d’éducation du Centre Pénitentiaire de Nancy Maxéville).

Lieu privilégié d’échanges autour du livre, le club de lecture donne une place à ceux qui veulent parler de leurs lectures de la semaine, de la veille ou du moment. Les personnes détenues préparent la venue d’un auteur, lisent à voix haute, votent pour des prix littéraires…

Les thèmes abordés sont variés. La science fiction a permis de préparer la démonstration d’un casque de réalité virtuelle qui a bluffé plus d’un détenu féru de jeux vidéo !  Des conteuses proposent des histoires du monde à destination d’un public en apprentissage du français en lien avec une enseignante de l’Unité Locale d’Enseignement. Quelques espagnols, chiliens et autres colombiens se préparent à échanger autour de Garcia Marquez, Neruda, Padura… en français et en espagnol.

Début juillet, un échantillon des collections de la bibliothèque Stanislas sera transporté au centre pénitentiaire pour une présentation patrimoniale.

Le Livre sur la Place s’invite à la prison

Après Laure Adler, Dany Laferrière et Daniel Picouly, Jean-Christophe Rufin, président du Livre sur la Place  2017, viendra à la rencontre des personnes détenues le samedi 9 septembre. Depuis des semaines déjà ses romans circulent parmi les détenus qui attendent avec impatience cette rencontre exceptionnelle.

Situer