Culture à Nancy, Cadre de vie

Des ambassadeurs pour les Bibliothèques de Nancy

La meilleure publicité est toujours celle qui se fait par le bouche à oreille. Partant de ce principe simple et efficace, les Bibliothèques de Nancy ont décidé de lancer un appel à volontaires pour constituer une équipe d’ambassadeurs culturels. Ils sont déjà seize.

Publié le

Si les Bibliothèques de Nancy ont une excellente réputation dans le milieu professionnel et sont reconnues en France pour la qualité de leurs services et leur sens de l’innovation, il est moins sûr que tous les Nancéiens les connaissent.

Certes, les récents travaux d’aménagement de la Médiathèque-Manufacture ont permis d’augmenter de 40% sa fréquentation, mais peu d’habitants savent quels sont ses nouvelles offres et nouveaux tarifs. Par ailleurs, beaucoup de gens pensent encore qu’une bibliothèque ou une médiathèque, c’est un sanctuaire peu ouvert et convivial.

Enfin, raison particulière à la Médiathèque-Manufacture : « Si on ne sait pas qu’elle existe, ce n’est pas en passant dans la rue qu’on le saura, puisqu’elle est en retrait. C’est donc à nous de nous faire connaître à l’extérieur et d’aller vers les gens », explique sa responsable, Isabelle Huber, qui a décidé de contourner ce handicap géographique en initiant un dispositif d’ambassadeurs culturels. « L’idée est d’avoir un réseau de gens qui parlent de nous dans la ville et donnent envie à ceux qui ne les fréquentent pas habituellement de venir dans nos structures. L’objectif est d’élargir ainsi notre public en nombre et en diversité ».

Expérience pilote

Seize personnes se sont déjà portées volontaires pour tenter cette expérience pilote.

J’ai vu l’annonce et je me suis inscrite, explique Évelyne. Comme je suis une grande lectrice, l’idée de transmettre le goût de la lecture m’a motivée en premier. Mais la médiathèque, c’est aussi un lieu à faire connaître, un lieu d’échanges et de rencontres, où des liens intergénérationnels peuvent se tisser

C’est aussi un lieu de rendez-vous, pour Emmanuelle. Ou un lieu coup de foudre, pour Julien : « Quand je suis venu la première fois, il y a deux ans, je ne connaissais même pas le mot médiathèque. Depuis, j’y viens quasiment tous les jours. Je me suis remis à la lecture, je dévore les livres, je fréquente aussi l’espace jeux vidéo et l’espace musique… On n’a pas des médiathèques comme ça dans toutes les villes ! » La plupart étaient, en fait, déjà des ambassadeurs non officiels des Bibliothèques de Nancy et en faisaient la promotion auprès de leur entourage. La différence, maintenant, c’est qu’ils vont être mieux formés et informés sur les différents établissements et leurs activités.

En savoir plus sur les Bibliothèques de Nancy

Situer