Éducation, Culture, Familles, Dans mon quartier

Contrat Territorial d’Éducation Artistique et Culturelle : les petits Nancéiens, acteurs de projets artistiques !

Grâce au CTEAC, co-signé par la Ville de Nancy, le Rectorat Nancy-Metz et la DRAC Grand Est, les petits Nancéiens inscrits dans les écoles municipales bénéficient d'une éducation qui vise à déployer leur curiosité et leur sens artistique. Leurs dernières réalisations ? Une fresque aux côtés de l'artiste Valer à l'école Stanislas, la découverte et la pratique du slam avec Tanguy R. Bitariho, ainsi que l'enregistrement de titres blues aux côtés du groupe Hoboken Division.

Publié le

La Ville de Nancy dispose d’une offre culturelle riche et diversifiée avec de nombreux établissements, manifestations, associations et acteurs culturels dans un large champ disciplinaire. Cette offre permet la construction et la mise en œuvre de projets variés et renouvelés en matière d’éducation artistique et culturelle, avec l'objectif de susciter le désir de culture chez tous les enfants et adolescents, quelle que soit leur situation et leur lieu de vie. Les projets s’appuient sur trois piliers : la rencontre avec une œuvre ou un artiste, l'acquisition de connaissances et la pratique/expérimentation.

100 % des enfants scolarisés à Nancy doivent bénéficier d’un projet d'éducation artistique et culturelle au cours d'une année scolaire ; un objectif national que la collectivité s’est engagée à mettre en œuvre (en savoir plus sur le Contrat Territorial d’Éducation Artistique et Culturelle). Découvrons les derniers projets des élèves nancéiens !

La fresque de l'école Stanislas

Pendant plusieurs semaines, les élèves de la classe de CM2 de l'école Stanislas ont réalisé une fresque sur le mur du préau de la cour intérieure. Ils ont été guidés et bien épaulés dans leur tâche par l'artiste nancéien Valer, spécialisé dans le graffiti et la toile, notamment créateur du collectif La Smala Crew. La fresque met en évidence l'union des drapeaux de l'Allemagne et de la France, ornés des symboles les plus représentatifs des deux pays : la Porte de Brandebourg et la Tour Eiffel. Un choix qui n'a rien d'un hasard puisque l'école propose depuis 2016 un programme en immersion bilingue français-allemand.

Ce travail pluridisciplinaire a suscité l'enthousiasme des enfants comme des professeurs, tout en véhiculant les valeurs d'amitié qui unissent les deux pays limitrophes.

L'École des Slams

Sept classes des écoles Ory, Clémenceau et Saint-Georges, représentant 147 élèves, ont découvert la pratique du slam, cette poésie orale qui peut être déclamée en musique. C'est l'artiste Tanguy R. Bitariho, né au Burundi et qui a grandi en Belgique où il a fait ses armes dans la poésie, qui les a initiés à travers une série d'ateliers d’écriture. L'objectif est multiple : favoriser l'imagination, la créativité et l'utilisation des mots de la langue française, construire une performance orale cohérente avec son écrit, gagner en confiance en soi en montant sur scène.

Le travail de restitution de cette expression artistique a pris la forme d'un spectacle, accueilli samedi 26 juin dans la grande salle de L'Autre Canal en présence des professeurs et des familles. De vraies graines de stars...

Mississippi Yeah !

Changement de registre, place au blues ! Marie Rieffly et Mathieu Cazanave du groupe Hoboken Division ont en effet animé des ateliers de pratique artistique en milieu scolaire. Le résultat ? 12 morceaux enregistrés dans les écoles avec les techniciens de L’Autre Canal pour les 12 classes participantes

Ces ateliers ont eu pour objectifs de développer et promouvoir la culture musicale par la découverte du blues (ainsi que les styles en découlant, rock'n'roll, rythm'n'blues, soul...) et de faire découvrir aux élèves les étapes d’une création musicale, de la recherche des idées à l'écriture des paroles, des premières répétitions à l'enregistrement final. De l'échange, du dialogue, de la fraternité, du dépassement de soi étaient au programme jusqu'au Graal ultime : l'écoute de l’enregistrement des titres !

Le projet Mississippi Yeah a réuni les établissements suivants :

  • Écoles maternelle et élémentaire Schweitzer, Laxou
  • Écoles maternelle et élémentaire Saint Exupéry de Maxéville
  • Écoles maternelle et élémentaire Jules Romains de Maxéville
  • Écoles maternelle et élémentaire La Fontaine de Nancy
  • Écoles maternelle et élémentaire Buffon de Nancy
  • École élémentaire Moselly de Nancy
  • École maternelle Michelet de Nancy