Commémoration

Claude Érignac, 20 ans après

Le préfet Eric Freysselinard a rendu hommage ce matin à Nancy à Claude Érignac, préfet de Meurthe-et-Moselle entre octobre 1989 et juin 1993, assassiné il y a 20 ans à Ajaccio. Depuis 1999, une rue de Nancy porte son nom, à l'angle de la place Stanislas et de la préfecture.

Publié le

Aux côtés du maire Laurent Hénart et de nombreuses personnalités, le préfet de Meurthe-et-Moselle a rendu hommage ce matin au préfet Claude Érignac, au pied de la plaque créée à sa mémoire et dévoilée le 14 juillet 1999 par son épouse Dominique Érignac et André Rossinot, alors maire de Nancy.

Au même moment se tenait une cérémonie hommage à Ajaccio, pendant laquelle Dominique Érignac a rendu hommage à son mari, aux côtés du Président de la République Emmanuel Macron.

Dans son discours, Madame Érignac a rappelé que son mari conservait dans un carnet personnel une citation inscrite sur le Mémorial juif de Nancy : « Oublier un crime est un crime. »

En clôture de la cérémonie, les élèves des classes musicales CHAM de l’école Braconnot ont interprété la Marseillaise. 

Situer