Quartier Boudonville, Beauregard, Boufflers, Buthegnémont

Ce quartier est situé sur les pentes de Nancy, à l’entrée de la ville en venant de Paris. L’un de ses axes principaux est l’avenue de Boufflers, célèbre pour être un raidillon assez sévère. De sa voisine la rue de la Côte, on domine la ville de Nancy., avec une vue imprenable sur la Capitale des Ducs de Lorraine !

Un peu d'histoire

À l’échelle du territoire de Nancy, ce quartier est un quartier relativement jeune. Il est très marqué par son relief.

À la fin du 18ème siècle, au moment de la couture urbaine entre la Ville Vieille et la Ville de Charles III réalisée par Stanislas, le dispositif transversal de voiries est enrichi d’Est en Ouest par la Route Nationale n°4 de Vitry-le-François à Strasbourg. L’axe urbain est prolongé à l’Ouest au-delà de la porte Stanislas par la rue du faubourg Stanislas (actuelle Rue Raymond Poincaré). Cet axe rectiligne bifurque à la hauteur de Préville dès 1753 pour gravir de front la côte de Buthégnemont (actuelle Avenue de Boufflers) et rejoindre la Route Royale qui mène vers la capitale. 

La ligne de chemin de fer Paris-Strasbourg suit le filon Nord Sud et s’installe dès 1856 à l’Ouest de la cité Ducale, la séparant des nouveaux quartiers résidentiels édifiés pour accueillir les Optants dès 1870. 

Après la Première Guerre Mondiale, le quartier continue à se constituer.

Sur Boudonville, le foncier est disponible directement à proximité de la cité, permettant d’édifier en lien avec le cœur historique et patrimonial. L’urbanisation commence à se développer sur le relief le long des axes de faubourg. Les premiers lotissements apparaissent. 

Le réseau viaire constitue un nouveau maillage sur Beauregard en vue de prochains lotissements. C’est le moment où le quartier Beauregard, autour de l’église Sainte Anne, se constitue. 

La fin du XXe siècle est le moment du renouvellement urbain et de la reconstruction de la ville sur elle-même.

Le quartier aujourd'hui

Partant du cimetière de Préville, la rue de la Côte est l’une des voies d’accès aux maisons et aux immeubles du haut de Nancy, dans un quartier longeant la ville de Laxou. La cité scolaire Georges de la Tour est d’ailleurs commune aux deux villes. En haut, on retrouve à la fois des petites maisons, et des immeubles dont certains vont bénéficier dans les années à venir du plan de rénovation urbaine. Dans les années soixante ce sont les rapatriés d’Algérie qui peuplèrent ce quartier, et il en reste encore de nombreuses familles présentes. 

Quartier tranquille, il bénéficie d’un parc, le Parc de la Cure d'Air, qui doit son nom au fait qu’au début du XXe siècle, une guinguette et un établissement religieux recevaient les visiteurs du dimanche, venus s’aérer pour prendre le bon air des hauts de Nancy. Il ne subsiste que ce parc bien arboré et une Guinguette du nom de Pierre Vincent qui accueillent des concerts et des fêtes les étés. 

Une MJC est implantée dans la partie haute aux cotés d’un Centre Social. Les deux équipements sont les sièges d’activités pour les jeunes, les familles et la présence culturelle. Le monde associatif est très actif, réunissant les familles lors de manifestations importantes comme la Fête des Roses au printemps organisée par l’ACPF. Les anciens du quartier ont leur lieu de réunion dans le foyer club des Gais Lurons, et les sportifs au gymnase Rimbach. 

Au centre du quartier se trouve l’église Sainte-Anne de Beauregard. Chaque année, au mois de mai, l’atelier de vie de quartier propose un grand rassemblement artistique « Le Mai » de la Cure d’Air qui se déroule dans la guinguette et dans le parc. 

Le coté artistique est très présent, de part la dénomination des rues, du secteur Beauregard, où l’on retrouve les membres de l’école de Nancy, mais également des musiciens célèbres, et un fantaisiste. 

Au quotidien, les habitants ont accès à de nombreux équipements : 1 structure petite enfance multi accueil de 90 places, 3 écoles maternelles, 4 écoles élémentaires publiques et une privée, le collège lycée George de la Tour, le collège Jean Lamour en cours de reconstruction, la M.J.C. Beauregard, la salle Sittler, le centre social Beauregard, le Hublot, le Yhéatre de la Foucotte et le poney club de Nancy.

 

En quelques chiffres

  • 11 527 habitants, soit 11 % de la population de la ville de Nancy
  • 232 ha soit 15,5 % de la surface de la commune

Informations annexes au site

En complément

Les mairies de quartier