La légende

L’histoire de saint Nicolas relate de nombreux miracles et légendes qui trouvent leur origine dans des actions probables de la vie de Nicolas. Parmi ces légendes, celle des trois enfants est la plus connue et a fait de saint Nicolas le patron des écoliers.

Elle raconte l’histoire de trois enfants égarés qui, après s’être réfugiés chez un boucher malveillant, furent découpés en morceaux et mis dans un saloir par ce dernier. Au bout de sept ans, Nicolas, passant par-là, rencontra à son tour le boucher et délivra les trois enfants.

Les enfants de la région connaissent bien cette légende qui leur est transmise oralement par les adultes au moment de la Saint Nicolas à travers des contes ou des chansons populaires.

En voici 1 version

Interprétée par Lucienne Vernay (extrait de Rondes et chansons de France, Vol.5)

La légende de Saint Nicolas - Lucienne Vernay

Mais d'où vient cette légende ?

Voici l'une des explications

Parmi les miracles attribués à Nicolas de son vivant, il en est un qui raconte comment il aurait fait délivrer trois officiers emprisonnés à tort par l’empereur Constantin 1er. Cette légende fut importée en Occident au Xe siècle avec le culte de saint Nicolas mais interprétée de façon erronée en raison de la représentation du saint, disproportionnée par rapport à celle des hommes. Cette représentation propre à l’iconographie byzantine a conduit les Chrétiens d’Occident à prendre les officiers pour des enfants et la tour de la prison, en haut de laquelle ils se tenaient, pour un tonneau.

L'histoire du miracle des trois officiers emprisonnés

Pendant la nuit, ces malheureux condamnés à mort invoquèrent Nicolas, évêque de Myre. C’est alors que le miracle se produisit la nuit même, lorsque l’empereur vit en songe Nicolas lui ordonnant de libérer les officiers. Constantin se rendant alors compte de l’innocence des officiers, demanda pardon à Nicolas pour son erreur de jugement et décida de libérer les officiers injustement condamnés.