Nancy, la ville des possibles

Une ville où il est facile de monter un projet. Une ville avec des pépinières pour les entreprises, une équipe municipale qui comprend et écoute, de réseaux puissants pour créer des richesses et des emplois dans les domaines où elle excelle déjà : la santé, le logement durable, le numérique, les matériaux. Une ville où l’on veut rester et construire sa vie.

C’est ce «sentiment du possible» que Nancy doit développer pour devenir, main dans la main avec le Grand Nancy, une grande métropole, rivalisant avec Strasbourg.

Pour y parvenir, elle doit cultiver ses forces intérieures. Son économie du savoir, d’abord, avec ses universités, ses laboratoires, ses médecins, ses étudiants. Il faut les accompagner, avec un plan de services pour faciliter la vie des entreprises et des commerçants, un programme de développement de l’alternance pour les jeunes, une stratégie économique fondée sur nos meilleures filières.

Son patrimoine sauvegardé et sa vitalité culturelle, ensuite. La culture est un levier de croissance et de cohésion sociale. Pour notre rayonnement, pour le tourisme, donnons aux talents artistiques l’envie et les moyens de s’exprimer. Poursuivons la mise en valeur de ce que l’histoire nous a légué, de l’Ecole de Nancy à notre patrimoine arboré, en passant par l’Ensemble 18ème.

Ces ressources humaines, enfin. Il faut faire confiance aux Nancéiens. La Ville doit laisser faire, libérer les énergies, jouer un rôle fédérateur nouveau, en aidant les acteurs à se rassembler autour de projets communs.

Dans ce monde en mutation, dans ce pays où les moyens dédiés aux collectivités sont réduits de manière inédite,nous avons besoin de repères, de choix clairs, de convictions, de défis. À nous d’être audacieux et d’inventer les solutions pour Nancy.