Nancy, aux avant-postes de la république

C’est ici, dans les villes et les villages, au plus près des habitants et au cœur du lien social, que la République
a grandi. Depuis la grande rupture de 1789, il a fallu du temps et plusieurs tentatives pour que les cultures, les territoires, les générations qui font la France se retrouvent et s’unissent derrière sa devise : liberté, égalité, fraternité.

La République, c’est le « bien commun », servi par une organisation politique dédiée à l’intérêt général. C’est la quête permanente de l’égalité, le combat quotidien pour la cohésion sociale, l’action déterminée pour la sécurité des personnes, la défense sans relâche de valeurs que ni le temps, ni les mutations des comportements, ni les révolutions technologiques ne sauraient altérer. C’est la laïcité, qui sépare nos vies privées et publiques et permet à chacun de choisir librement sa vie spirituelle.

La République vit. Elle s’incarne dans des institutions et des services publics qui, bien souvent, ont été construits par les communes : les écoles, les logements, les réseaux d’eau potable et d’assainissement, l’accès à l’énergie, l’engagement associatif, le soutien aux plus fragiles. Comme toute organisation, elle n’est ni immortelle, ni infaillible. Chaque fois qu’elle faiblit, les extrêmes gagnent du terrain.

Tout au long des 6 mois de consultation qui ont précédé la rédaction de ce Projet de Ville, les Nancéiens ont dit leur attachement à ces valeurs. À l’unisson avec des millions d’autres Français et de citoyens de par le monde, ils l’ont redit avec une force insoupçonnée au premier soir des attentats de janvier 2015.

Face à l’ampleur des bouleversements qui touchent notre pays, face aussi au retour des obscurantismes, c’est ici, à Nancy, comme dans toutes les grandes villes, que nous devons protéger la République et en être chaque jour les garants. Apporter des solutions concrètes, agir et construire : telle est l’ambition de la Ville de Nancy.

Pour ce mandat et pour l’avenir, nous serons plus que jamais aux avant-postes de la République.